Nous suivre Industrie Techno

Résine hautes performances résistante aux frottements

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Résine hautes performances résistante aux frottements

Pompes à huile régulatrices fabriquées par SHW, où l’Ultrason KR 4113 s’est révélé meilleur que l’aluminium galvanisé.

© DR

BASF complète sa gamme Ultrason avec le grade KR 4113 dont les performances sont renforcées à l’aide de fibres de carbone, de graphite et de PTFE.

La résine Ultrason KR 4113 de la gamme des polyéthersulfones (PESU) de BASF, offre une résistance aux frottements jusqu’alors inédite par rapport à toutes les versions antérieures de résines hautes performances de ce fabricant.

Cette propriété est obtenue en incorporant des fibres de carbone, du graphite et du PTFE (polytétrafluoroéthylène). Elle a été mesurée précisément pour la première fois à l’aide d’instruments ultra-sophistiqués par NanoProfile GmbH, une société allemande spécialisée dans les études tribologiques. 

                                  

Alors que le taux d’usure de l’Ultrason E 2010 classique est d’environ 420 (10-6 mm³ N-1 m-1), celui de l’Ultrason E 2010 C6 renforcé de fibres de carbone n’est que de 3,0 et celui de l’Ultrason KR 4113 de 1,5 seulement. Pour le mesurer, les spécialistes de NanoProfile ont effectué des essais d’usure par glissement unidirectionnel basés sur le principe de la “bague contre plateau”.

Lors de ce test, un échantillon de matière plastique soumis à une forte contrainte glisse à une vitesse déterminée et sans lubrification contre un élément antagoniste en forme de bague, en acier chromé et trempé. La valeur mesurée correspond à la pénétration du contre-élément dans l’échantillon d’essai.

Premières applications de grande série

Outre les caractéristiques de résistance à l’usure et aux frottements qui ont été mesurées précisément et confirmées par un organisme indépendant, l’Ultrason KR 4113 offre les avantages bien connus de la gamme Ultrason : résistance à l’huile ; grande stabilité dimensionnelle et stabilité thermique jusqu’à 200°C. Ces qualités en font le matériau de prédilection d’applications particulières : à titre d’exemple, sur la nouvelle génération de pompes à huile à vitesse variable fabriquées par Schwaebische Huettenwerke (SHW), il se comporte mieux à l’usure et au glissement que l’aluminium galvanisé.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.plasticsportal.net

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif bioinspiré capable de résister aux variations hygrométriques pourrait bientôt voir le jour grâce[…]

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles