Nous suivre Industrie Techno

Résine d’impression 3D bio-compatible

Jean-François Preveraud
Résine d’impression 3D bio-compatible

Une résine pour fabriquer des prothèses ou des outillages chirurgicaux

© DR

Object propose au monde médical et dentaire une résine pour ses imprimantes 3D. Celle-ci répond à l’ensemble des normes concernant les matériaux devant entrer en contact avec le vivant.

La firme israélienne Objet Ltd., spécialiste de l'impression 3D pour le prototypage rapide et la fabrication additive, présente le MED610, un matériau d'impression 3D bio-compatible, approprié pour les utilisateurs de l'impression 3D des secteurs médical et dentaire.

Ce matériau est idéal pour les applications nécessitant un contact prolongé avec la peau (plus de 30 jours) et un contact avec les membranes muqueuses à court terme (jusque 24 heures). Il compte cinq approbations médicales conformes à la norme ISO 10993-1 : la cytotoxicité ; la génotoxicité ; la réaction d'hypersensibilité retardée ; l'irritation et les matériaux plastiques USP de classe VI.

« Les caractéristiques physiques améliorées de ce matériau bio-compatible, notamment sa rigidité et sa transparence claire, en font un matériau extrêmement utile pour les applications d'impression 3D dentaires et médicales. Il permet aux dentistes, par exemple, de créer en toute facilité des guides chirurgicaux transparents imprimés en 3D et personnalisés, afin d'améliorer le contrôle des tissus mous inférieurs pendant les procédures dentaires », explique Avi Cohen, Responsable des solutions médicales chez Objet.

Le matériau bio-compatible MRD610 est fabriqué selon la certification ISO 13485:2003, qui spécifie que chaque lot de matériaux fait l'objet de tests d'entretien bio-compatible avant l'emballage, comme le test GC-FID. Cette certification garantit les meilleurs normes bio-compatibles pour les exigences en matière d'application médicale et dentaire.

Ce matériau bio-compatible, disponible immédiatement, peut être utilisé sur toutes les imprimantes 3D Objet Connex et Eden. Pour la base installée, il est disponible avec une mise à jour de logiciel.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.objet.com/ 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles