Nous suivre Industrie Techno

Réseaux d'eau potable - Des canalisations en PVC installées plus vite

Rédaction Industrie et Technologies
Grâce à des tubes en PVC « bi-orienté », le réseau de Saacy s'installe plus vite tout en respectant l'impératif de solidité.


On ne refait pas un réseau d'eau tous les jours. Lorsqu'une municipalité comme Saacy-sur-Marne (77), se lance dans ce projet, elle veut donc du solide. Le réseau doit désormais accueillir 4 bar de pression.

La sécurité exige des canalisations supportant 6 bar,  mais, constate le directeur commercial d'Alphacan, Martial Cipriani, « c'est un réflexe : les maîtres d'ouvrage prescrivent du 16 bar compact » A savoir une canalisation supportant 16 bar, en PVC non orienté donc cassant, d'où cette très large marge de sécurité.

Aujourd'hui, les tubes en PVC bi-orienté ont prouvé leur souplesse et leur résistance aux chocs (jusqu'à 15 kg tombant d'une hauteur de 2m) sur les « gros » réseaux (8 à 16 bar). Rien de tel n'existait pour les très nombreux petits réseaux. Alphacan y pourvoit avec Brio PN12,5, une canalisation bi-orientée supportant 12,5 bar, au même prix que celles en PVC extrudé.

Martial Cipriani décrit sa fabrication :  « On fait une préforme, d'où l'étirement longitudinal, puis on la chauffe et la gonfle, d'où l'orientation transversale. Comme une bouteille d'eau minérale ! ». A ceci près que le tube mesure 6m et pèse 17kg. C'est pourtant léger par rapport à l 'équivalent en fonte, qui pèserait 7 fois plus et réquisitionnerait donc un engin pour mettre en place les différents segments. Ajoutons que les segments se tronçonnent aisément et s'emmanchent à la main.

Ainsi, pour ce premier chantier de grande ampleur (1,54 km de canalisations et 230 000 € de travaux), il faudra seulement 3 à 4 semaines de travaux, puis 3 mois pour réaliser les 75 branchements.
Anne Fritsch

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

Après un plongeon vertigineux en 2020, le secteur des composites devrait renouer avec la croissance à partir de cette année,[…]

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Avis d'expert

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

TWB mobilise les laboratoires toulousains autour du projet BioImpulse pour une nouvelle résine adhésive biosourcée

TWB mobilise les laboratoires toulousains autour du projet BioImpulse pour une nouvelle résine adhésive biosourcée

Plus d'articles