Nous suivre Industrie Techno

[Reportage] En Suisse, les drones font de l’ombre aux coucous

[Reportage] En Suisse, les drones font de l’ombre aux coucous

© Benoît Crépin

La Suisse, ses montagnes, ses lacs, mais aussi… ses drones ! Les engins volants sans pilote se sont en effet frayés une place de choix dans l'écosystème d'innovation de ce petit territoire. Immersion au « pays des drones » pour un tour d’innovations.

A quelques kilomètres du centre urbain, 55 hectares de verdure à l’horizon desquels se profilent les rives du lac Léman. Nous sommes sur le campus de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), la première étape de notre périple au coeur du « pays des drones » : la Suisse. C’est dans ce cadre bucolique que se niche une partie des laboratoires du Pôle de recherche nationale en robotique. Lancé en décembre 2010, ce consortium fédère une centaine de chercheurs - Lausannois, Zurichois et Luganais - à l’origine de près de 600 publications et de 37 brevets.

Sur ce terreau de l’innovation particulièrement fertile ont germé une dizaine de jeunes pousses. Parmi elles, Flyability a développé un drone tolérant aux collisions. Grâce à la cage sphérique en fibres de carbone qui l’entoure, Elios est capable d’évoluer dans les environnements les plus inaccessibles. Doté de deux caméras, dont une thermique, l’appareil s’avère idéal pour l’inspection des infrastructures industrielles.

Immersion dans un drone… en VR !

L’immersion se poursuit à une petite dizaine de kilomètres plus au nord, à Cheseaux-sur-Lausanne, pour voir voler un drone en plein air. La commune abrite les locaux de SenseFly, une autre spin-off de l’EPFL désormais propriété du groupe français Parrot. Fondée en 2009, l’entreprise se consacre à la cartographie par drone, un domaine dans lequel elle est aujourd’hui numéro un mondial, avec pas moins de 30 millions d’hectares survolés.

Sous les fenêtres de l’atelier et des bureaux, le responsable produit Benjamin Pinguet s’apprête à lancer eBee, une aile volante mono-hélice. Trois secousses suffisent à activer le moteur de l’appareil, qu’il ne reste alors plus qu’à propulser vers le ciel. L’aile de polystyrène entame ainsi un parcours défini au préalable via une interface logicielle et capture le moindre centimètre carré de sol à l’aide de sa caméra multispectrale. À la clé, des applications pour l’agriculture, le BTP ou encore la sécurité publique.

De retour sur le Campus de l’EPFL, direction « Le Garage », un incubateur dont le nom fleure bon la Silicon Valley des 70’s. Dans un modeste bureau du premier étage, à la fois laboratoire et atelier, Timothée Peter et ses quatre associés ont fondé MotionPilot, une start-up souhaitant vous faire vivre une « expérience de vol ultime ». Pour le prouver, les jeunes entrepreneurs ont choisi l’un des terrains de sport du campus, où ils dévoilent leur triptyque : un drone miniature doté d’une caméra HD, des lunettes de réalité virtuelle, et une manette novatrice, qui permet, à l’aide d’accéléromètres, de piloter l’engin d’un simple mouvement de la main. Après quelques minutes d’adaptation, faire voler un drone comme si on se trouvait à bord s’avère aussi intuitif que jubilatoire.

DronePole, une soufflerie nouvelle génération

Mais même si la prise en main est plutôt aisée, le pilotage d’un drone n’en demeure pas moins tributaire de la météo. Pour tester leurs créations, les quelque 80 entreprises suisses du secteur auront bientôt à leur disposition une soufflerie nouvelle génération : le DronePole. Au printemps 2019, l’installation permettra de recréer les conditions météorologiques les plus complexes grâce à un maillage de « pixels de vent » formés par une multitude de ventilateurs miniatures.

Mais avant d’en arriver là, c’est aux visiteurs du salon Viva Technology que l’État fédéral a offert, la semaine dernière, un avant-goût du voyage, en dévoilant sa « Swiss Volière ». Un espace de démonstration des capacités d’innovations helvétiques en matière de drones, mais aussi d’une tradition toujours bien ancrée. En témoigne le « clin d’œil » choisi pour décorer le stand : de magnifiques… pendules à coucou !

Benoît Crépin

 
 
© Toutes les photos réalisées par Benoît Crépin

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Gestion de l’eau, TechTheFutur, internet quantique… les meilleures innovations de la semaine

Gestion de l’eau, TechTheFutur, internet quantique… les meilleures innovations de la semaine

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Plus d'articles