Nous suivre Industrie Techno

Renouvellement de l'accord cadre entre l'ADEME et le Réseau CTI

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
L'objectif est d'aider, dans le cadre d'actions collectives, les PME à développer une démarche environnementale ou plus prosaïquement à s'adapter aux réglementations européennes à venir.

Michèle Pappalardo, présidente de l'ADEME (Agence de l'Environnement et la Maîtrise de l'Énergie) et Alain Risbet, président du Réseau CTI (Centres Techniques Industriels), signent un accord cadre afin de renforcer et d'étendre les initiatives d'amélioration environnementale liées aux activités du Réseau CTI.

Cet accord cadre, conclu pour une durée de 3 ans, s'inscrit dans la continuité d'actions conjointes déjà entreprises pour le renforcement des performances environnementales des CTI.

Le Réseau CTI couvre 17 Centres Techniques Industriels représentant 26 secteurs, 120 métiers et 4 500 ingénieurs, techniciens et chercheurs dans les industries majoritairement manufacturières. Partenaires privilégiés des industriels, ils contribuent à la prise en charge et à la résolution des questions énergétiques et environnementales auxquelles sont confrontées les entreprises de leurs secteurs et notamment les PME.

L'ADEME pour sa part contribue à la mise en œuvre des politiques de protection de l'environnement et de maîtrise de l'énergie, en cohérence avec la stratégie nationale de développement durable.

Depuis trois ans, l'ADEME et le Réseau CTI soutiennent des actions pour aider les PME- à développer une démarche environnementale ou tout simplement pour s'adapter aux réglementations européennes à venir. Durant ce premier partenariat, 209 projets ont été menés en commun pour un budget de 25 millions d'euros dont 11 millions d'euros d'aides de l'ADEME. 85 projets concernaient le domaine de l'énergie, 59 celui des déchets, 40 celui du management environnemental sites et produits (éco-conception) et 25 celui de l'air.

Ces actions répondent à l'attente des PME : d'une part, la réglementation se complique et il faut s'y conformer ; d'autre part, la R&D coûte chère. En règle générale, les petites structures ne peuvent pas embaucher quelqu'un à plein temps pour s'occuper de ces questions. Le partenariat entre l'ADEME et le Réseau CTI permet de répondre à ces besoins en apportant des réponses collectives (développement de nouvelles technologies, élaborations de guides…).

Dans ce nouvel accord cadre les différents axes de collaboration des deux signataires portent sur :

  • Les actions de formation réciproques L'ADEME et les CTI pourront indifféremment faire appel à des experts de l'une ou l'autre partie. Ainsi, les CTI qui ont une forte compétence technique, pourront apporter leurs concours aux actions de formation des ingénieurs de l'ADEME afin de les sensibiliser aux préoccupations particulières des différents secteurs industriels. Cette action va être renforcée par rapport à ce qui s'est fait dans le précédent accord. 
  • Les actions auprès des entreprises La R&D sera encouragée et fera l'objet de conventions particulières. Le Réseau CTI s'engage notamment à promouvoir auprès de ses membres le respect des principes de la Charte ADEME des intervenants pour l'aide à la décision en matière d'énergie environnement. Cet engagement lui permettra de proposer des prestations d'aide à la décision. Des journées d'échanges et d'information pourront aussi être organisées. 
  • Les actions de sensibilisations Le personnel des CTI va être sensibilisé aux actions en faveur de la maîtrise de l'énergie afin qu'ils deviennent à leur tour des relais d'information en la matière auprès de leurs réseaux. Dans ce sens, le Réseau CTI s'engage à promouvoir ce partenariat auprès de ses adhérents. Cette action, nouvelle par rapport au précédent accord, s'inscrit dans le cadre de la campagne grand public de l'ADEME 'Economies d'énergies, Faisons vite ça chauffe'. 
  • La promotion de l'expertise française en Europe et à l'international Dans la logique de l'action internationale de l'ADEME qui vise à établir des partenariats et/ou des actions avec des pays tiers, les CTI et l'ADEME pourront répondre ensemble à des appels d'offres européens ou internationaux dans l'ensemble de leurs domaines communs.

Enfin, l'ADEME pourra apporter son concours financier à certains des projets mis en œuvre au titre de cet accord cadre soit au Réseau CTI soit aux CTI directement afin de développer la R & D technologique soit pour diminuer les impacts environnementaux ou les consommations énergétiques des PME soit pour favoriser l'utilisation de sous produits ou de biomasse dans les procédés ou comme combustibles.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus 
http://www.ademe.fr
http://www.reseau-cti.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Facebook : 5 choses à savoir sur le piratage des clés d'authentification

Facebook : 5 choses à savoir sur le piratage des clés d'authentification

Le mois européen de la cybersécurité commence sur les chapeaux de roue avec...l’annonce du piratage de 50 millions de[…]

La 5G, co-pilote en devenir pour les véhicules autonomes

La 5G, co-pilote en devenir pour les véhicules autonomes

Un transistor en diamant pour remplacer le silicium

Fil d'Intelligence Technologique

Un transistor en diamant pour remplacer le silicium

[Avis d'expert] Cybersécurité : pourquoi les objets connectés sont si vulnérables

[Avis d'expert] Cybersécurité : pourquoi les objets connectés sont si vulnérables

Plus d'articles