Nous suivre Industrie Techno

Rencontre avec Patrick Pélata, n°2 de Nissan

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Pour la lettre I&T, le vice-président Ingénierie Produit de Nissan Motor fait le point sur la stratégie, les produits, la R&D… du constructeur japonais, cinq ans après l’alliance Renault-Nissan.(1ère partie de deux)

Industrie et Technologies : Cinq ans après le lancement de l’Alliance Renault-Nissan, pouvez vous tirer un bilan ?

Patrick Pélata : Sans entrer dans les détails, nous pouvons dire que les, objectifs du plan Nissan 180 seront tenus, voire dépassés dans certains cas [1 signifie un million de voitures en plus vendues dans le monde à la fin de l’exercice 2004 par rapport à l’exercice 2001, 8 signifie 8% de marge opérationnelle ce qui placerait Nissan en tête du secteur automobile mondial pour la rentabilité, 0 signifie zéro dette].
Je peux vous dire qu’aucune filiale Nissan ne sera dans le rouge à la fin de l’exercice 2003-2004.
Nous produisons 2 600 000 voitures (400 000 de plus à la fin 2004) et la productivité de nos usines a fait un bond de 15%. Nous avons réduit nos effectifs de 20000 personnes à travers les ventes d’actifs qui ont été consenties par Nissan, mais aucun licenciement n’a été fait dans les usines de fabrication de voitures.
Le taux moyen d’utilisation des usines est passé de 53% à 80% et nous visons les 96%.
Je vous donne toutefois rendez-vous le 26 avril quand le Président de Nissan, Carlos Ghosn, donnera tous les détails et indiquera quel sera le nouveau plan de Nissan pour la période 2005-2007.

Industrie et Technologies : Vous avez un programme ambitieux concernant les nouveaux modèles…

Patrick Pélata : Nous avons prévu de lancer 28 nouveaux modèles jusqu’à la fin de cette année, soit huit à neuf modèles par an. Aujourd’hui sur les 48 modèles que nous vendons à travers le monde seulement six ne sont pas rentables. Mais nous travaillons pour remédier à ce problème.
L’investissement en 2004 sera de l’ordre de 200 millions de dollars. Mais nous profitons à fond du potentiel technologique de l’Alliance pour développer les nouvelles solutions technologiques qui demandent des investissements considérables.
L’injection directe, les moteurs hybrides, les transmissions… sont autant de thèmes sur lesquels nous travaillons.

Industrie et Technologies : Votre accord avec Toyota concernant le moteur hybride est-il toujours d’actualité ?

Patrick Pélata : Oui nous partageons avec notre confrère le développement de cette solution. Au Japon et aux Etats-Unis la pression environnementale est de plus en plus forte. Nous proposons par exemple en Californie la motorisation hybride avec la technologie Toyota et nous avons même vendus une centaine de Tino hybride via Internet.
Le Tino est un véhicule qui utilise le système hybride THS II de deuxième génération de Toyota qui augmente radicalement la synergie entre le moteur électrique et le moteur à combustion interne en utilisant un système de contrôle de puissance à haute tension pour un plus grand rendement du moteur.
Seul point noir : son coût prohibitif. Je crois que la troisième génération de ce système verra le jour avant la fin de cette décennie et permettra de baisser les coûts.
La pile à combustible est un autre sujet de recherche sur lequel nous travaillons à long terme. Tôt ou tard il faudra une solution radicale pour remplacer les motorisations actuelles, trop polluantes. Il faudra donc être prêt.
Renault participe aux coûts de développement, mais chacun suit sa propre piste et nous assurons la plus grosse partie du travail. Nous avons ainsi livré en mars 2004 deux Xtrail dotées de pile à combustible.

Industrie et Technologies : Pouvez vous chiffrer votre effort en recherche et développement ?

Patrick Pélata : Nous consacrons 4,5% de notre chiffre d’affaires à la R & D, soit 250 milliards de yens par an, (environ 2,5 milliards d’euros). Quelques 14000 personnes travaillent à travers le monde dans les services R & D de Nissan.

Propos recueillis à Genève par Mirel Scherer

Rendez-vous la semaine prochaine pour la seconde partie de l'interview qui abordera les synergies technologies Nissan-Renault, la qualité...

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles