Nous suivre Industrie Techno

Rencontre avec le Vice-président de Dacia

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
A l’occasion de sa visite de l’usine qui fabrique la Logan, Mirel Scherer s’est entretenu avec Constantin Stroe d’Automobile Dacia...

Industrie et Technologies : Comment expliquez vous la décision prise par Renault de commercialiser la Logan en Europe occidentale ?

Constantin Stroe : Je crois que Louis Schweitzer, le président de Renault a été impressionné non seulement par les qualités de l’automobile que les ingénieurs du Technocentre ont développée mais aussi par la transfiguration de notre usine. La Logan n’a pas à rougir sur le marché exigeant de pays comme la France ou l’Allemagne et l’usine de Pitesti est au même niveau de productivité, toutes proportions gardées, qu’une usine occidentale.

 Nous utilisons c’est vrai à fond la main d’œuvre bon marché qu’offre la Roumanie, mais tous ceux qui travaillent maintenant dans les différentes sections de l’usine sont aussi performants que leurs collègues français.

Industrie et Technologies : La recherche de la meilleure qualité possible semble être pour vous un objectif prioritaire…

Constantin Stroe : En fait, c’est du «cousu main» que nous faisons dans l’usine de Pitesti, une approche qui est réservée d’habitude aux véhicules de… luxe. Techniquement nous avons pris toutes les précautions possibles et imaginables pour qu’aucun véhicule ne quitte  les lignes de fabrication avec le moindre défaut.

Un exemple : le lancement de la Logan a été décalé trois fois car elle n’était pas encore au niveau de qualité que nous souhaitions. Un autre exemple : nous avons détecté un petit défaut en emboutissage. Alors, pas moins de 24 matrices ont été envoyées chez Renault au Portugal pour leur mise au point.

La qualité est pour nous un objectif permanent et vous avez pu le constater en visitant l’usine. Quelques chiffres parlent mieux qu’un long discours : 450 personnes ont été formées en France, un million d’heures de formation ont été assurées, une carrosserie est disséquée chaque jour dans notre laboratoire pour contrôler sa conformité géométrique…

Industrie et Technologies : Ne pensez vous pas que la crise du pétrole arrive à point nommé pour faire de la Logan un véhicule intéressant en Occident ?

Constantin Stroe : On peut effectivement penser qu’une voiture robuste et bon marché comme la Logan séduira tous ceux qui veulent réduire leur budget «auto». Un coût initial réduit et un entretien moins coûteux pourra équilibrer un budget «essence» en forte augmentation.

Industrie et Technologies : Si le succès de la Logan se  confirme sur le marché occidental, l’usine de Pitesti pourra-t-elle faire face à la demande ?

Constantin Stroe : La cadence de fabrication atteindra les 600 voitures par jour. Mais nous avons fait nos calculs : entre le travail en 3 équipes, celui pendant le week-end, l’arrêt de la production de la Solenza le moment venu et l’utilisation des surfaces qui seront disponibles pour abriter d’autres fabrications, le potentiel de l’usine reste important et pourra absorber sans peine des ventes accrues que nous attendons avec impatience.

Cela dit, il se peut qu’après 2007 nous soyons obligés d’automatiser dans une certaine mesure les lignes de fabrication de la Logan [ndlr. : aujourd’hui il n’y a que trois robots], surtout dans les points qui constituent des goulots d’étranglement.

Industrie et Technologies : Comment est organisé le réseau de concessionnaires ?

Constantin Stroe : Nous avons 83 concessionnaires qui vendent les automobiles Dacia et les pièces de rechange tout en assurant la réparation. Il y a aussi 130 centres de vente homologués. Nous espérons ainsi atteindre une part de marché proche de 50%.

Propos recueillis par Mirel Scherer


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles