Nous suivre Industrie Techno

Renault Trucks imprime ses moteurs en 3D métal

Renault Trucks imprime ses moteurs en 3D métal

A gauche, culbuteur moteur Renault Trucks Euro 6 DTI5 ; à droite, culbuteur fabriqué par impression 3D métal en test au cœur d'un moteur Euro 6, sur banc.

L’impression 3D fait son chemin dans l’automobile. Le constructeur Renault Trucks travaille sur l’impression 3D métal pour accroître les performances de ses moteurs. Des pièces complexes ont été testées avec succès. Avantages : une réduction du nombre de pièces et du poids moteur ! 

A Lyon, dans le bureau d’études moteur de Renault Trucks, les ingénieurs travaillent sur un nouveau procédé de fabrication des pièces : l’impression 3D métal. Cette technique de fabrication a permis de concevoir un prototype de moteur DTI 5 quatre cylindres Euro 6. « Le but de ce projet est de démontrer l’impact positif de la fabrication additive métallique sur la taille et la masse du moteur », détaille Damien Lemasson, chef de projet chez Renault Trucks. « Ce procédé nous a permis de diminuer de 25 %, soit 120 kg, le poids d’un moteur quatre cylindres. » Le moteur complet a été conçu de manière virtuelle. Certaines pièces du moteur (culbuteurs et supports de culbuteurs) ont été réalisées par impression 3D métal puis testées avec succès sur un moteur Euro 6 pendant 600 heures.

L’impression 3D permet de réaliser des formes complexes et ainsi d’optimiser le dimensionnement des pièces et de réduire le nombre d’opérations d’assemblage. Donc le nombre de composants d’un moteur. Pour le moteur DTI 5 ce nombre a été réduit de 25 %, soit 200 pièces en moins selon Renault Trucks. Le constructeur de poids lourds espère que ce procédé sera utilisé, à court terme, pour des applications spécifiques ou des petites séries. Pour le moment, les ingénieurs cherchent à augmenter la fonctionnalité des pièces et leurs performances. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pourquoi Tesla s'est positionné comme une entreprise de robotique lors de son AI Day

Pourquoi Tesla s'est positionné comme une entreprise de robotique lors de son AI Day

Exit Tesla la simple « entreprise de voitures électriques », Elon Musk présente désormais sa société[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Plus d'articles