Nous suivre Industrie Techno

Renault Trucks démêle l'écheveau du câblage

Jean-François Prevéraud

Sujets relatifs :

,
- Le câblage électrique des poids lourds devient critique. En liant schématique et maquette numérique, l'entreprise réduit ses cycles de développement.

Un poids lourd c'est, aujourd'hui, plusieurs centaines de mètres de fils et, surtout, une centaine de variantes de harnais par type de véhicule en fonction des options.

Pour faire face à ce problème, dès les années 1970, Saviem, ancêtre du Renault Trucks actuel, avait développé un logiciel de schématique électrique spécifique. Mais il travaillait en 2D. « De ce fait, il fallait impérativement créer un prototype physique des harnais pour connaître exactement toutes les longueurs de fils et savoir comment l'ensemble pouvait être intégré à la structure mécanique », rappelle Yvon Navizet, responsable de l'entité informatique technique à la direction des services informatiques du constructeur.

Face aux contraintes actuelles, l'outil devait évoluer. Et cela s'est fait parallèlement à une migration de la CAO-mécanique d'Euclid 3 vers Catia V5. Aujourd'hui, la donne est complètement changée et, avec l'intégration de la schématique à la maquette numérique, l'entreprise a trouvé une solution élégante pour se désempêtrer de cette jungle de câbles.

Cohérence entre schéma et maquette 3D

Le choix de Renault Trucks s'est porté sur le logiciel Electre d'Elsys. « L'interface bidirectionnelle CatElectre, assurant une liaison directe entre le logiciel de câblage électrique et notre futur logiciel de conception Catia V5, nous rassurait quant à l'évolution vers la maquette numérique », explique Olivier Vandendriessche, chef du projet. Autre élément important qui a joué en faveur du produit : sa capacité à récupérer facilement les données existantes.

Renault Trucks Defense est la division la plus avancée dans l'intégration de l'outil de câblage à la maquette numérique, son bureau d'études utilisant déjà Catia V5 en liaison avec l'outil de gestion de données techniques Smarteam.

Lors de la conception, les schémas électriques fonctionnels, correspondant à un véhicule théorique doté de tous les équipements et options possibles, sont entrés dans Electre pour créer les faisceaux correspondants à des véhicules réellement disponibles. C'est important. Un schéma de véhicule théorique donne en effet naissance à une centaine de variantes. « Elles sont toutes créées dans Electre et il suffit de supprimer les branches inutiles pour disposer de la configuration du véhicule à équiper », confirme Christophe Brunette, responsable technique du projet.

Grâce aux modules de Catia V5, les électriciens routent ensuite rapidement, de manière prédictive, dans la maquette numérique les différents harnais nécessaires au sein de la structure mécanique du véhicule. Avec la passerelle CatElectre, ils affectent en parfait synchronisme dans Electre les fils aux différents harnais, tout en renseignant leurs nombreux attributs (nature, diamètre, pins de raccordement, type de connecteurs, ségrégation par rapport à d'autres fils ou équipements...).

Il est alors possible de créer dans la maquette numérique des harnais exacts dont la géométrie tient compte des caractéristiques des fils qui les composent. Cela influe bien évidemment sur le diamètre des torons mais aussi sur les rayons de courbure acceptables ou sur les débattements nécessaires pour le montage/ démontage.

Une fois toutes ces informations 3D validées dans la maquette numérique, chaque fil en est extrait afin de déterminer sa longueur exacte. Celle-ci, renseignée dans Electre, est alors utilisée pour le chiffrage et la fabrication des différents harnais. Le tout de manière cohérente et sans prototype physique.

EN BREF

Les outils - Le logiciel Electre d'Elsys - CatElectre, interface bidirectionnelle vers Catia V5. Les Atouts - Élimination des prototypes physiques. - Création dans la maquette numérique des harnais exacts.

LES RETOMBÉES DE L'INTÉGRATION

- Validées dans la maquette numérique, les informations 3D sur le câblage sont utilisées pour le chiffrage des harnais, l'approvisionnement, le pilotage des machines de découpe et de test, la préparation des planches à clous (pour la fabrication des harnais) et par le service après-vente.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0862

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LE DESIGN D'ABORD. PAGE 22

LE DESIGN D'ABORD. PAGE 22

01/05/2013 | COUVERTURE
Simulation des systèmes complexes

Simulation des systèmes complexes

Ansys se lance dans la simulation système

Ansys se lance dans la simulation système

Plate-forme collaborative pour l'aéronautique

Plate-forme collaborative pour l'aéronautique

Plus d'articles