Nous suivre Industrie Techno

abonné

Renault Sport F1 reste fidèle aux batteries Li-ion pour stocker l’énergie récupérée sur les Formules 1

Jean-François Preveraud

Lors de la présentation du Power-Unit qui propulsera des Formules 1 en 2014, Axel Plasse, directeur des études du motoriste, a présenté à Industrie & Technologies les différentes options de stockage de l’énergie cinétique récupérée lors des freinages et de l’énergie thermique sur les gaz d’échappement. « Dans les deux cas nous utilisons un moteur-générateur pour transformer l’énergie mécanique en électricité, qui est la forme d’énergie la plus facilement stockable dans une voiture de course ».

Pour ce stockage, Renault Sport F1 a choisi de rester fidèle aux batteries Li-ion. « Pour l’instant le compromis puissance-masse, qui doit être comprise entre 20 et 25 kg, et la densité énergétique sont plus favorables aux batteries électriques qu’aux super-condensateurs, volants d’inertie, bouteilles d’air comprimé… ».

« On évince assez rapidement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles