Nous suivre Industrie Techno

abonné

Renault Sport F1 reste fidèle aux batteries Li-ion pour stocker l’énergie récupérée sur les Formules 1

Jean-François Preveraud

Lors de la présentation du Power-Unit qui propulsera des Formules 1 en 2014, Axel Plasse, directeur des études du motoriste, a présenté à Industrie & Technologies les différentes options de stockage de l’énergie cinétique récupérée lors des freinages et de l’énergie thermique sur les gaz d’échappement. « Dans les deux cas nous utilisons un moteur-générateur pour transformer l’énergie mécanique en électricité, qui est la forme d’énergie la plus facilement stockable dans une voiture de course ».

Pour ce stockage, Renault Sport F1 a choisi de rester fidèle aux batteries Li-ion. « Pour l’instant le compromis puissance-masse, qui doit être comprise entre 20 et 25 kg, et la densité énergétique sont plus favorables aux batteries électriques qu’aux super-condensateurs, volants d’inertie, bouteilles d’air comprimé… ».

« On évince assez rapidement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles