Nous suivre Industrie Techno

Renault récompensé pour l’éco-conception

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Renault a reçu le 2e Prix Entreprises & Environnement 2005 dans la catégorie ‘‘ ‘‘Ecoproduit pour le développement durable’’ pour l’éco-conception de la planche de bord de Modus.


La ministre de l’Ecologie et du Développement durable, Nelly Ollin, a remis à Renault, cette semaine durant le salon Pollutec, le 2e prix Entreprises & Environnement 2005 dans la catégorie ‘‘Ecoproduit pour le développement durable’’. Ce prix récompense un produit ou un service dont la conception intègre les préoccupations du développement durable : viabilité économique, bénéfice social et gain environnemental. Il distingue cette année la planche de bord de Modus.



La planche de bord de la Modus       Crédit Anthony Bernier

Conformément à sa stratégie de développement durable, Renault a conçu la planche de bord de Modus selon un triple objectif environnemental : intégrer des matériaux recyclés ; améliorer sa recyclabilité en fin de vie et contrôler les substances présentes dans les matériaux utilisés.

La planche de bord intègre ainsi la plus importante quantité de matière recyclée utilisée sur une pièce plastique dans l’industrie automobile, avec 4 kg, soit la moitié de son poids total. Elle a été conçue conjointement par la Direction de l’Ingénierie Véhicule de Renault et l’équipementier Visteon et avec la collaboration du recycleur C2P pour la réalisation d’une matière recyclée spécifique. Elle répond parfaitement au cahier des charges de Renault en terme de durabilité et d’efficacité en cas de choc frontal.
Au total, Modus intègre près de 18 kg de matière plastique recyclée dans différents éléments du véhicule, comme les écrans de passage de roue, le ski sous moteur, les carénages de train arrière et de roue de secours.
L’excellent taux de recyclabilité de la planche de bord de Modus repose sur l’utilisation de matériaux comme le polypropylène, dont la filière de recyclage offre une grande capacité et une forte fiabilité.

Lors de sa conception, Renault et Visteon ont aussi privilégié le recours à des matériaux homogènes (même famille chimique) afin de simplifier leur tri et leur réutilisation comme matière première. Sur chaque pièce sont inscrits les matériaux qui la composent.

Une démarche systématique et systématisée

La démarche de ‘‘management du cycle de vie’’ des produits engagée par Renault est aujourd’hui systématique et structurellement organisée. Depuis 1999, Renault a mis en place une unité de recyclage dont les pilotes, rattachés à la fois aux chefs de projet ingénierie et à la Direction des Matériaux, accompagnent chaque lancement de nouveau projet. Leur rôle consiste à intégrer les problématiques du recyclage très en amont dans la conception des véhicules.


Les éléments recyclables et recyclés à bord de la Modus       Crédit Hubert Vincent


Renault est le premier constructeur automobile à mettre en avant l’utilisation de matière recyclée et à concevoir ses pièces directement en plastique recyclé. Il est à ce jour le premier utilisateur de polypropylène recyclé dans le monde avec 25 000 tonnes consommées par an. L’éco-conception des véhicules Renault permet d’optimiser leur valorisation à 95 % de leur masse.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.renault.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles