Nous suivre Industrie Techno

Renault imprime la Formule 1 de demain

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Renault imprime la Formule 1 de demain

© Renault

Le sport automobile a également son lot d’innovations. Renault nous le prouve avec son concept car R.S 2027 Vision, une représentation du futur de la formule 1 à dix ans. Pour le réaliser, Renault a utilisé l’impression 3D. 

Lors du salon de Shangai, Renault a dévoilé un concept de Formule 1 du futur replaçant l’humain – le pilote – au cœur de la technologie. D’une puissance d’1 mégawatt au total, le bolide de 600 kilos est doté d’un cockpit transparent offrant au public une vue complète du pilote. Cette pièce, dessinée sur mesure en fonction des mensurations du pilote, est imprimée en 3D dans une matière légère et résistante. Le casque du pilote est également transparent.

Dans les roues, des éclairages à LED actifs ont été intégrés pour afficher des informations du type position du pilote, situation énergétique du véhicule, etc. Ce qui facilite la compréhension des spectateurs. Au centre du volant, un écran numérique indique au pilote sa position au « fan rank », un classement établi sur les réseaux sociaux qui récompense le pilote de leur choix d’un boost supplémentaire dans le dernier tour. Certaines données de télémétrie du pilote seront également accessibles par Internet.

Designée pour la sécurité du pilote

Les futures F1 intégreront des fonctions de conduite autonome. La délégation du pilotage s’activera par exemple lors d’incidents de courses. « La circulation en peloton et ses restrictions (interdiction de dépassement, vitesse limitée, etc.) sont alors gérées par le monoplace afin de limiter les risques de suraccident et de garantir la sécurité des pilotes et des commissaires » précise Renault.

Le cockpit fermé est fait de polycarbonate ultra résistant aux chocs et aux flammes. Cette bulle protectrice est encadrée par deux tiges de sécurité en titane sortant de leur emplacement en quelques millièmes de secondes si le véhicule se retourne. Cela permet au pilote attaché au siège d’avoir un espace de sécurité entre son cockpit et le sol. L’ensemble lui permet de s’extraire de la voiture seul et facilement en cas d’incident.

Un véhicule communicant

Des fonctions de connectivité et de communication entre véhicules ont été intégrées au système : V2V et V2X. Celles-ci permettent d’avoir la position des concurrents sur la piste, d’alimenter le système prédictif d’avertissement de collision et ainsi éviter de laisser sortir un véhicule de son stand alors qu’un autre arrive. Les consignes de la direction de course (drapeaux, tableaux, etc.) sont envoyées directement sur l’écran numérique. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

Renault a détaillé sa stratégie électrique eWays au cours d'une table ronde réservée aux médias[…]

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles