Nous suivre Industrie Techno

Renault et Qualcomm vont tester la recharge sans fil

Mathieu Brisou

Sujets relatifs :

, ,
Renault et Qualcomm vont tester la recharge sans fil

© Renault

En complément du programme européen de R&D qu’il pilote, le fabricant Renault va lancer une expérimentation en grandeur réelle de la recharge de véhicules électriques par induction.

C’est à Londres en Grande-Bretagne que Renault et Qualcomm mettent leurs efforts en commun afin de faire la démonstration de la technologie Halo Wireless Electric Vehicle Charging (WEVC). Prévue en 2012, cette expérimentation réunit également  divers acteurs publiques et économiques.

Entre 10 et 20 bornes de recharge vont être disséminées sur des emplacements de parking publics et privés dans la partie Est de la ville. Une cinquantaine de véhicules seront équipés pour pouvoir les exploiter. La flotte de véhicules d’essai, qui comprend notamment des Renault Fluence et Citroën C1, devrait être élargie dans un second temps. En tout, le programme est prévu pour durer deux ans.

Le système Halo supprime le recourt à des câbles et offre une certaine souplesse de positionnement du véhicule par rapport à la borne. Sa distance par rapport au récepteur situé sur le véhicule peut atteindre les 40 centimètres sans compromission du rendement, qui est de l’ordre de 90%.

Cette expérimentation vise à valider le système qui pourrait dans un second temps être exploité dans des modèles d’automobiles électriques en production.


Mathieu Brisou

 

http://www.qualcommhalo.com/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

La start-up belge Magnax mise sur une topologie quasi unique pour motoriser les véhicules électriques : le flux axial. Sa[…]

14/04/2021 | Electrotechnique
« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Moteurs électriques : les trois technos en compétition pour propulser l'auto

Dossiers

Moteurs électriques : les trois technos en compétition pour propulser l'auto

Plus d'articles