Nous suivre Industrie Techno

Renater se prépare à passer à la vitesse supérieure

Ridha Loukil
Renater se prépare à passer à la vitesse supérieure

Décupler les vitesses de transmission

© DR

Le réseau de télécommunication pour la recherche a testé avec succès des liaison à 100 Gbit/s, dix fois la vitesse disponible aujourd'hui

Renater, le Réseau national de télécommunications pour la technologie, l'enseignement et la recherche, se prépare à faire évoluer son infrastructure en passant à des liaisons optiques à 100 Gbit/s, contre aujourd’hui principalement de liaisons optiques à 10 Gbit/s.

Des expérimentations ont été menées avec le constructeur américain d’équipements de transmission optique Ciena. Elles associent des transpondeurs optiques à 100 Gbit/s et des multiplexeurs en longueur d’onde DWDM (Dense Wavelength Division Multiplexing). La même fibre optique supporte jusqu’à une quarantaine de signaux lumineux de longueurs d’ondes différentes. Des tests ont été effectués sur les liaisons Lyon - Genève (220 km) et Lyon-Dijon (280 km).

Le succès de ces expérimentations ouvre des perspectives intéressantes pour les projets de recherche dans le domaine de la physique des hautes énergies, qui font face à des volumes de données de l’ordre de plusieurs pétaoctets. Cela nécessite de nouveaux modèles d’analyse utilisant toujours plus intensivement les capacités de calcul distribuées via les réseaux.

Les volumes de données échangés dans le monde de la recherche académique est en augmentation constante. La mise à niveau des réseaux est nécessaire à moyen terme. Les technologies semblent mûres. Il faut juste s’assurer d’un retour sur investissement rapide.

La maturité de la technologie de transmission à 100 Mbit/s permet d'éviter le passage par un stade intermédiaire à 40 Gbit/s.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles