Nous suivre Industrie Techno

Rematerialisation.com

Rematerialisation.com

© T. Gogny/IT

De quoi l'industrie est-elle le nom ? Comme les précédentes révolutions industrielles, la vague de fond de la numérisation conduit à en redéfinir l'essence. La mécanisation avait aiguillonné la transformation des manufactures en usines. La digitalisation accompagne le déplacement du centre de gravité des activités industrielles, des sites de production vers les immeubles de bureaux. Ce faisant, la frontière entre secondaire et tertiaire tend à s'estomper. Quand Siemens lance une nouvelle gamme d'automates, il met en avant leur intégration à une plate-forme d'ingénierie. Quand Areva vante les mérites de ses éoliennes, il insiste sur les compétences de ses équipes en termes de maintenance. Quand Sony, Nokia, Apple ou Samsung mettent sur le marché un smartphone, ils sont attendus sur les propriétés de l'écosystème associé au terminal. C'est un fait : le prix des produits s'entend désormais service compris.

Poussons cette logique à son terme. Si ce ne sont plus ni les infrastructures, ni les équipements, ni même la matérialité des biens élaborés qui caractérisent l'industrie, qu'est-ce donc ? Réponse en forme de tautologie apparente : est industriel ce qui est industrialisable. Fût-ce une manière de faire, un procédé, une offre de service déclinable selon les besoins du client. On parle bien d'industrie du tourisme !

Qu'on ne s'y trompe pas : cette montée en puissance de l'immatériel n'est pas synonyme de dématérialisation. En réalité, la demande de services tire la demande de produits. Quant au numérique, c'est parce qu'il métamorphose la fabrication qu'il est révolutionnaire. Symbole de cette opiniâtreté de la matière : les imprimantes 3D, qui font des fichiers numériques les principaux biens d'échange, mais confient à l'utilisateur le soin de la « rematérialisation ».

 

 

 

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0952

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

 « Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

« Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

Organisées par l’association France Additive qui rassemble 130 acteurs français de l'impression 3D, les Assises[…]

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

Plus d'articles