Nous suivre Industrie Techno

Recyclage : un procédé valorisant les solvants pâteux

Recyclage : un procédé valorisant les solvants pâteux

60 % des solvants récupérés

© DR

Chimirec a conçu un procédé pour extraire les solvants des déchets pâteux. Le principe : récupérer jusqu’à 60 % des solvants en optimisant leur évaporation dans des conditions de ''vide poussé''.

Boues de peinture, vernis, encres, colles… Chimirec a présenté un nouveau procédé de valorisation des solvants contenus dans les déchets pâteux. Développé en 2 ans, ce projet a impliqué une dizaine de personnes. Résultat : Chimirec assure récupérer 60 % des solvants avec un système fonctionnant en continu 24h/24.

Repousser les limites

Au-delà d’une certaine viscosité ou teneur en impuretés, certains solvants ne sont traités que par incinération. Pour repousser les limites, Chimirec a adapté son procédé de ''vide poussé'' avec lequel il traite déjà les transformateurs électriques en fin de vie. Il s’agit d’abaisser la pression à quelques mbar pour évaporer les solvants un a un. L’unité de valorisation est constituée de 3 éléments horizontaux de 7 m de long, de condenseurs et de pompes de transfert. Le ''vide'' est appliqué progressivement pour ne pas saturer les pompes. 


                                 


Optimiser l’extraction


Les conditions exactes de la réaction restent secrètes. Elles sont la clé du procédé. Selon le produit à traiter, Chimirec définit le meilleur couple pression/température pour optimiser l’extraction des solvants. Les ordres de grandeur : une pression d’une dizaine de mbar et une température de 40 à 50°C. Dans ces conditions, les solvants s’évaporent. Ils sont ainsi séparés, puis condensés pour être revendus. Avec ce procédé, Chimirec cible l’industrie des peintures, colles, vernis, adhésifs, la pharmacie…

Thomas Blosseville

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles