Nous suivre Industrie Techno

Récupérateur d’eau de pluie autonome

Clément Cygler

Sujets relatifs :

, ,
Récupérateur d’eau de pluie autonome

Economiser jusqu'à 50 % de sa facture d'eau.

© DR

Afin de préserver nos ressources en eau, Aqualogic a développé de nouveaux récupérateurs d’eau de pluie autonomes et entièrement recyclables.

La PME Aqualogic a mis au point une gamme de récupérateurs d’eau de pluie baptisée Ondines. Raccordés au réseau de la maison, ces dispositifs permettent d’utiliser l’eau de pluie aussi bien pour un usage intérieur qu’extérieur. Conçus en polypropylène, matériau 100 % recyclable, ces récupérateurs possèdent une contenance de 1 000 à 15 000 litres selon le modèle choisi.  Pour les collectivités, grandes surfaces ou entreprises nécessitant un volume de stockage plus important, ils peuvent également être raccordés en série.

Une fois collectée dans la cuve, l’eau de pluie est ensuite redistribuée dans un gestionnaire d’eau qui l’envoie par écoulement gravitaire dans le réseau de l’habitation. Par ailleurs,  la gamme Ondines fonctionne en totale autonomie grâce à l’énergie d’un panneau solaire. Cette énergie alimente une pompe immergée qui brasse l’eau en permanence, afin de garantir une eau propre et claire. La présence de cette pompe évite également à l’utilisateur de devoir nettoyer sa cuve régulièrement. En ce qui concerne l’installation de ces récupérateurs, aucun terrassement n’est à prévoir, la gamme Ondines se fixant directement le long d’une façade.

Outre la préservation des ressources en eau, la présence d’un récupérateur permettrait de réaliser jusqu’à 50 % d’économie sur les factures d’eau selon Aqualogic. Cette nouvelle gamme s’inscrit également dans les dispositifs législatifs offrant aux particuliers la possibilité de bénéficier de crédit d’impôt. 

Clément Cygler

Pour en savoir plus : http://www.recuperateurdepluie.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles