Nous suivre Industrie Techno

Ligne électrique de tous les records, satellite, impression 3D… les meilleures innovations de la semaine

Ligne électrique de tous les records, satellite, impression 3D… les meilleures innovations de la semaine

Foto Jonas Bilberg

© ABB

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre article sur la ligne ultra-haute tension à courant continu (UHVDC) qui traverse la Chine en battant un triple record. Vous avez également aimé l'annonce du contrat entre Thales Alenia Space et l'Esa pour la mission FLEX. Enfin, notre article sur l’optimisation de la technique d’impression 3D par photo-polymérisation vous a visiblement intrigués.

L’UHVDC traverse la Chine

La compagnie d’état State Grid Corporation of China a indiqué avoir mis en service, le 31 décembre 2018, une ligne ultra-haute tension en courant continu (UHVDC) de 1 100 kV capable de transmettre 12 GW sur plus de 3 000 km entre le Nord-Ouest et l’Est de la Chine. Un projet hors-norme pour un triple record : de tension, de puissance et de distance.

Un pas de plus pour l’impression par photo-polymérisation

Dans un article publié le 11 janvier 2019 dans la revue Science Advances, des chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis) dévoilent un moyen d’optimiser cette technique en utilisant deux sources lumineuses de longueurs d’onde différentes. De quoi, peut-être, aider cette technologie de fabrication additive à tendre vers un degré de maturité suffisant pour pouvoir être mise en œuvre à grande échelle.

Thales Alenia Space realisera FLEX

L’entreprise a annoncé la signature d’un contrat le 10 janvier 2019 avec l’Agence spatiale européenne pour assurer la maîtrise d’œuvre de la mission Fluorescence Explorer (FLEX). La tâche consiste à assembler l’instrument Floris et son double spectromètre sur une plateforme satellite. Avec un départ prévu en 2023, FLEX ira scruter la faible lumière infrarouge émise par les plantes lorsqu’elles ont une activité de photosynthèse.

Retour au port pour Ocean Cleanup

Parti de San Francisco le 8 septembre 2018 et victime d'une casse le 29 décembre, le tube de 600 mètres destiné à récolter des macro-plastiques flottants dans l'océan Pacifique est en route pour Hawaï. Il devrait y être réparé et amélioré pour régler les difficultés rencontrées à retenir le plastique capturé.

Un drone mi-oiseau mi-poisson

Capable d’opérer dans les airs et dans l’eau, le Naviator a été développé à l'Université d'État du New Jersey aux Etats-Unis. Là où certaines missions pouvaient nécessiter un hélicoptère, un bateau et un équipement sous-marin, l’engin muni de ses huit moteurs à hélices pourrait atteindre l’objectif en un seul déploiement. Les scientifiques développent actuellement de nouvelles versions, notamment pour qu’il puisse s’affranchir du câble par lequel transitent les informations qui lui sont destinées.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Une famille de nanomatériaux capable de produire, après auto-assemblage, une énergie photovoltaïque avec une grande[…]

Maisons à énergie positive, mémoire des smartphones, internet quantique… les innovations qui (re)donnent le sourire

Maisons à énergie positive, mémoire des smartphones, internet quantique… les innovations qui (re)donnent le sourire

Des bateaux autonomes pour prédire la météo

Des bateaux autonomes pour prédire la météo

Gestion de l’eau : focus sur l'innovation

Gestion de l’eau : focus sur l'innovation

Plus d'articles