Nous suivre Industrie Techno

Record de puissance pour un rayon laser blanc

Industrie et  Technologies
Une équipe de chercheurs du CEA, du CNRS et des universités de Lyon 1 et de Genève a battu le record de puissance pour un flash laser émis dans l'atmosphère.


Des chercheurs du CEA, du CNRS et des Universités de Lyon 1 et de Genève ont réussi à produire une impulsion laser pouvant se propager jusqu'à la stratosphère à plus de 15 km d'altitude. Avec 30 Térawatts (l'équivalent de mille milliards d'ampoules électriques), cette impulsion dure moins d'une picoseconde (un millième de milliardième de seconde), soit dix milliards de fois moins qu'un flash d'appareil photographique.

Dès le contact avec l'air, l'impulsion devient "visible" pour former un rayon "laser blanc" et créer un fil rectiligne de matière chargée électriquement. Selon ces chercheurs, ce fil pourrait agir comme un paratonnerre capable de guider la foudre des nuages vers le sol.

Ce "laser blanc" permet également de mesurer à distance la pollution atmosphérique. De telles perspectives ont été ouvertes depuis quelques années par la collaboration franco-allemande Téramobile, mais avec un laser 100 fois moins énergétique.

Cette campagne d'expériences est co-financée par la DGA et tire parti des performances du laser Alisé du CEA/Cesta, sur le site du laser Mégajoule près de Bordeaux. Cette collaboration associe le Département des lasers de puissance du CEA/Cesta, le Laboratoire de spectrométrie ionique et moléculaire (CNRS, Université Lyon 1), le Groupe de physique appliquée de l'université de Genève et le Département de physique théorique et appliquée du CEA/DAM Ile-de-France.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles