Nous suivre Industrie Techno

Recherche et innovation : la Commission européenne plaide pour le partenariat

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Recherche et innovation : la Commission européenne plaide pour le partenariat

© DR

Pour relever les grands défis sociétaux avec davantage d’efficacité, Bruxelles veut favoriser le partenariat public-public et public-privé dans la recherche à l’échelle européenne.

Partenariat, c’est désormais le mot d’ordre de la Commission européenne dans les domaines de la recherche et de l’innovation. Pour relever les grands défis sociétaux tels que le vieillissement de la population, les effets du changement climatique ou la diminution des ressources disponibles, Bruxelles invite les acteurs des secteurs public et privé à unir leurs efforts à l'échelon européen. Il en va de l’efficacité de la recherche européenne à long terme.

A cet effet, la Commission propose de simplifier et d'assouplir le dispositif administratif pour les partenariats noués à l'échelle de l'Union dans des domaines jugés nécessaires et utiles. Elle demande la suppression des obstacles et entraves aux activités de recherche transfrontières et invite tous les partenaires, y compris les États membres et le secteur privé, à prendre des engagements financiers à long terme pour ces projets.

Les défis sociétaux posent des problèmes trop importants pour pouvoir être résolus par un seul État membre ou une seule entreprise, en raison notamment de la pression exercée actuellement sur les finances publiques. Les activités de recherche et d'innovation les concernant sont d'une telle ampleur et d'une telle complexité qu'elles nécessitent d'être coordonnées à l'échelle européenne pour éviter les doubles emplois et l'utilisation inefficace des fonds publics et privés. Les partenariats s’imposent comme une obligation pour faire en sorte que les idées soient transformées en produits et services utiles plus rapidement et plus efficacement.

En février 2011, la Commission européenne a lancé un partenariat européen d’innovation pilote sur le thème  du vieillissement actif et en bonne santé, dont l'objectif est de prolonger de deux ans la durée moyenne de vie en bonne santé dans l’Union européenne d’ici à 2020. Trois objectifs complémentaires sont visés: améliorer la santé et la qualité de vie de la population de l'Union ; soutenir la viabilité à long terme et l'efficience des systèmes de soins de santé médicaux et sociaux ; et améliorer la compétitivité des entreprises européenne. Ce programme est en cours de définition. Les modalités de mise en œuvre devraient être dévoilées à la fin de l’année.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

Les connaissances sur le coronavirus SARS-Cov2 progressent à grands pas grâce aux chercheurs du monde entier. Les principaux[…]

24/03/2020 | MédicamentsRecherche
Deep Tech : « Les universités françaises ont accumulé un véritable trésor de guerre technologique », lance Suat Topsu, PDG de la SATT Erganeo

Deep Tech : « Les universités françaises ont accumulé un véritable trésor de guerre technologique », lance Suat Topsu, PDG de la SATT Erganeo

Avec Bartolomeo, Airbus lance une offre commerciale pour expérimenter sur la Station spatiale internationale

Avec Bartolomeo, Airbus lance une offre commerciale pour expérimenter sur la Station spatiale internationale

Pour favoriser l'innovation, chercheurs et industriels appellent à renforcer leurs liens

Pour favoriser l'innovation, chercheurs et industriels appellent à renforcer leurs liens

Plus d'articles