Nous suivre Industrie Techno

Réalité virtuelle chez Google, Bug Bounty en France, cybersécurité des voitures : les innovations qui (re)donnent le sourire

Réalité virtuelle chez Google, Bug Bounty en France, cybersécurité des voitures : les innovations qui (re)donnent le sourire

Le 4 octobre, Google a dévoilé sa stratégie autour de la réalité virtuelle. Elle repose, entre autres, sur un nouveau casque : le Daydream View.

© Clayton Cotterell

Difficile de commencer la semaine du bon pied ? La rédaction d'Industrie & Technologies vous donne un coup de pouce avec sept actualités liées à l'innovation qui redonnent le sourire. En matière d’innovations et de technologies, ça bouge et ça avance dans le bon sens, et on vous le prouve !

Watson se forme à la cybersécurité

Bonne nouvelle. Watson, le système cognitif d’IBM apprend la cybersécurité. Présent aux Assises de la sécurité de Monaco, Jeb Linton, en charge de l’initiative, nous a détaillé les étapes d’apprentissage de l’intelligence artificielle. Objectif : faire de Watson un véritable outil d’aide à la décision pour les experts de la cybersécurité, grâce à la prise en compte des données non structurées.

Le Bug Bounty débarque en France

Faire appel à des hackers blancs pour détecter des failles informatiques. Voici en quoi consiste la méthode du Bug Bounty, déjà largement adoptée par les géants de la Silicon Valley. En France, une poignée de start-up tente d’imposer ce concept. Deux d’entre elles (Yogosha et Bounty Factory) ont présenté leur solution aux Assises de la sécurité de Monaco. Leurs plateformes permettent de connecter des hackers blancs aux entreprises qui souhaitent renforcer leur cybersécurité.

Des solutions pour sécuriser la voiture connectée

De plus en plus connectée, la voiture devient un véritable ordinateur mobile… et constitue ainsi une nouvelle surface d’attaque très prisée des pirates informatiques. Industriels, éditeurs de logiciels et start-up se sont emparé du sujet pour développer différents outils de sécurité dédiés aux transports intelligents. Au menu : cloud, authentification, chiffrement homomorphe ou encore centre de cybersécurité pour flottes de véhicules.

Les entreprises adoptent un prix interne du carbone

L’Accord de Paris a conduit de nombreux acteurs à s’engager. Des entreprises mettent en place un prix interne du carbone de façon volontaire, témoigne Claire Tuttenuit, déléguée générale d’Entreprises pour l’environnement (EPE). Des entreprises comme la Société Générale ou La Poste, par exemple, ont ainsi instauré un prix du carbone sur leurs émissions de CO2, à hauteur de 10 euros la tonne. Ces sommes sont versées à un fonds, réutilisé ensuite pour récompenser les initiatives les plus intéressantes en interne.

Google contre-attaque dans la réalité virtuelle

Google délaisse le carton pour le tissu ! Le géant de Mountain View a dévoilé, la semaine dernière, son nouveau casque de réalité virtuelle, baptisé Daydream View. Comme le Cardboard, il s’agit d’un accessoire dans lequel se glisse un smartphone. Mais Daydream View n’est pas un objet low cost. Fini le carton donc. L’objet a été conçu avec un tissu respirant et est fourni avec un contrôleur, qui intègre des capteurs de mouvements, des boutons physiques et un trackpad tactile. Outre l’aspect matériel, Google entend développer tout un écosystème autour de la réalité virtuelle.

L’innovation technologique fait son show

Créer un pont entre la science et le business. Tel est l’objectif de la conférence Hello Tomorrow, qui se tiendra le 13 et 14 octobre prochains au Centquatre, à Paris. Initiée par Xavier Duportet, la manifestation est rapidement devenue un événement incontournable et attire de nombreuses pépites technologiques dans les domaines de la santé, de l’industrie 4.0, de l’énergie, des transports ou encore de l’intelligence artificielle.

Les machines extravagantes de Gilbert Peyre s'exposent à Paris

Il se définit lui-même comme un « électromécanomaniaque ». Autodidacte bricoleur, Gilbert Peyre a développé au fil des ans de vraies compétences en ingénierie. Ses créations extravagantes marient le vivant (fragments d’os, pelages, représentations évocatrices de l’humain ou de l’animal), les objets inanimés (poupées, valises, armoires) et la technologie (mécanique, pneumatique, électricité, électronique, programmation informatique). Ses ouvres-machines sont exposées à la Halle Saint Pierre, à Paris, jusqu’au 26 février prochain.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Arts et Métiers Accélération a organisé, mardi 6 juillet à Station F à Paris, un événement[…]

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Avis d'expert

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Plus d'articles