Nous suivre Industrie Techno

Interview

Rapport Ollier : vouloir limiter l'éolien est absurde, selon Marc Vergnet

Rapport Ollier : vouloir limiter l'éolien est absurde, selon Marc Vergnet

Marc Vergnet, PDG du groupe Vergnet.

© DR

Marc Vergnet, fabricant français d'éoliennes, réagit au rapport parlementaire Ollier. Celui-ci suscite une polémique. Il est accusé de vouloir durcir les conditions d'installation des éoliennes. Pour Marc Vergnet, la France risque de ne pas rattrapper son retard industriel dans l'éolien.

Le rapport parlementaire Ollier sur l'énergie éolienne est accusé d'être partisan. Le jugez-vous vraiment anti-éolien ?

J'ai écrit au député Patrick Ollier pour l'avertir. Avec son rapport, il condamne l'éolien français de proximité. Je défend l'éolien paysan. Je milite pour que le monde agricole puisse s'équiper de petites éoliennes, d'environ 275 kW. Les agriculteurs pourraient alors produire de l'énergie en complément de leur revenu. Le rapport Ollier, au contraire, semble vouloir durcir les conditions d'installation. Pour éviter un mitage du territoire, il privilégie les fermes d'éoliennes de puissance supérieure à 15 ou 20 MW. Il risque de condamner la production éolienne décentalisée en zone rurale, aux extrémités des lignes de distribution.


Quelles en seraient les conséquences ?

L'éolien est aujourd'hui une industrie mature à part entière. Mécanique, électricité, automatismes, aérodynamisme... Elle requiert de multiples compétences. Mais la France a pris du retard à cause d'une monoculture nucléaire. Avoir développé l'atome n'est pas idiot. L'erreur est d'avoir empecher l'innovation dans d'autres technologies. Aujourd'hui, la France peut combler son retard dans l'éolien, mais plutôt dans l'offshore... et dans l'éolien de proximité. A condition de ne pas lui faire obstacle. La réglementation est déjà très stricte.


Mais cette souce d'énergie ne fait pas l'unanimité...

Qu'on ne vienne pas me dire que les éoliennes font du bruit ou gênent les oiseaux. Ce sont des mensonges. Je comprends qu'on ne veuille pas en installer n'importe où. Oui, une éolienne se voit dans le paysage. Nous n'irons pas en dresser à côté d'une cathédrale ou dans un site classé. Mais il y a 200 ans, la France possédait déjà 400 000 moulins à vent ! Aujourd'hui, nous esquissons le paysage de demain. Après l'hydraulique, l'éolien est l'alternative aux ressources fossiles la plus mature économiquement. En 2009, les investissements mondiaux dans l'éolien ont même dépassé ceux de toutes les autres énergies réunies. Le rapport Ollier veut limiter cette énergie en France. C'est absurde !

Propos recueillis par Thomas Blosseville

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Après avoir démontré sa capacité à dépolymériser tous les types de plastiques en[…]

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Plus d'articles