Nous suivre Industrie Techno

Radionavigation - Feu vert pour Galileo

Rédaction Industrie et Technologies
Le système de positionnement et de navigation par satellites Galileo est enfin adopté par la communauté européenne. Il mettra fin au monopole américain avec le GPS.

Les ministres des Transports des Quinze ont décidé à l'unanimité ce 26 mars 2002 à Bruxelles, de lancer le système de navigation et de positionnement par satellite Galileo, qui mettra fin au monopole du système américain GPS 

Le coût total du projet est estimé à 3,4 milliards d'euros, jusqu'à sa mise en service prévue en 2008

La navigation par satellite permettra à ses utilisateurs de se situer géographiquement avec une très grande précision, de l'ordre du mètre.

Il est appelé à être utilisé de façon croissante dans de nombreux secteurs de l'économie, de la vie quotidienne, et de la Défense. 

Lors du sommet européen de Barcelone des 15 et 16 mars, les chefs d'Etat et de gouvernement européens avaient décidé de débloquer le dossier, qui était enlisé depuis des mois. 

Le siège provisoire de l'organisatoin chargée de concevoir et de tester le système sera installé à Bruxelles. Cette organisation, émanation de l'Esa et de l'Union Européenne, aussi dénommée "entreprise commune" ou "Joint undertaking" est établie pour quatre ans. Ses capitaux sont donc exlusivement publics, apportés par l'Agence spatiale européenne et par l'Union européenne à 50/50, soit 550 millions d'euros chacune.

Reste donc 2,3 milliards d'euros, qui seront apportés par des financements privés au terme de cette période de quatre ans, pour achever la phase de déploiement en  2008. Les Quinze n'ont pas retenu la proposition de la Commission d'associer dès le début, les capitaux privés au projet. 

Outre son travail de conception et de test, "l'entreprise commune" sera chargée de préparer l'appel d'offres qui permettra de désigner le consortium privé qui pourra, à partir de 2006, prendre les commandes pour conduire la phase de déploiement des 30 satellites, puis sa phase opérationnelle, à partir de 2008. 

AFP et Ph.B.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

Zeroavia a indiqué le 25 septembre avoir fait voler son avion électrique alimenté grâce à une pile à[…]

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

Plus d'articles