Nous suivre Industrie Techno

R&D : Des systèmes à ondes millimétriques en 3D

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Le projet de recherche V3DIM jette les bases à la conception de systèmes radio intégrés 3D fonctionnant dans des gammes de fréquence de 40 à 100 GHz.

Les systèmes de communication radio à ondes millimétriques prennent la voie de l’intégration. Le projet de recherche allemand V3DIM explore comme voie la construction en 3D de systèmes dans un boitier .Le sigle du projet signifie ''conception pour l'intégration de système à la verticale en 3D pour des applications à ondes millimétriques".

Cinq partenaires sont associés sous l’égide du ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche (BMBF) : les Instituts Fraunhofer de Dresde, Munich et Berlin, SYMEO, qui produit des composants, des capteurs de détection de position et des systèmes complets de mesure de distance pour les applications industrielles, Siemens Corporate Technology (le centre de recherche de Siemens à Munich), l’Institut d’électronique de l'Université d'Erlangen-Nuremberg, et le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon Technologies, qui joue le rôle de pilote. Le projet devrait se terminer à la fin du mois d'août 2013.

Réduire les délais de 1/3  


Le but est de créer de nouvelles méthodes de conception, de modélisation et de conditionnement  pour l'intégration verticale d'un système 3D à l’intérieur d’un même boitier dans le domaine des applications des ondes millimétriques de 40 à 100 GHz. Les résultats du projet visent à réduire le temps de développement d'au moins un tiers par rapport aux méthodes disponibles aujourd'hui.


Les systèmes radio à ondes millimétriques trouvent de nombreuses applications : radars antisollision pour l’automobile, transmission sans fil de vidéo à haute définition dans l'électronique grand public, détection et imagerie dans la sécurité (scanner corporel).

Le projet V3DIM représente un budget de 6,8 millions d'euros, dont environ 40 % financé par les trois partenaires industriels que sont Symeo, Siemens et Infineon Technologies. Il recevra une aide gouvernementale d'environ 4,1 millions d'euros sur une durée de trois ans.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles