Nous suivre Industrie Techno

R&D : 30 500 recrutements prévus en 2016

R&D : 30 500 recrutements prévus en 2016

Le marché du recrutement des cadres se porte bien selon Pierre Lamblin, directeur du département études et recherche de l’Association pour l'emploi des cadres (Apec). Et parmi ceux-ci, la fonction R&D n’est pas en reste, d’abord dans les services, mais aussi, dans l’industrie, dans les domaines de l’électronique, de la mécanique et des constructeurs automobiles et aéronautiques. 

Tous les ans, l’Apec, association paritaire, observatoire et accompagnateur de l’emploi des cadres, recense le nombre de recrutements réalisés sur l’année précédente et propose une prospective d’emploi pour l’année qui vient. Les entreprises du secteur privé prévoient de 182 000 à 200 000 recrutements de cadres en 2016, tous secteurs confondus. Soit une amélioration des recrutements dans tous les secteurs, si ce n’est la construction et le commerce, et un niveau de recrutements qui s'approche des maximums enregistrés avant crise économique de 2008.

En 2016, plus de 30 500 recrutements prévus dans la fonction études-R&D.

Quid, parmi tous ces cadres, de ceux qui occupent la fonction d’études-recherche & développement ? « Les perspectives de 2016 confirment les tendances de 2015. Le marché se porte bien. En 2016, ce sont entre 30 500 et 32 400 recrutements qui sont prévus pour cette fonction, contre 28 700 recrutements effectués en 2015, explique Pierre Lamblin, directeur du département études et recherche de l’Association pour l'emploi des cadres (Apec). Et contre 26 800 en 2014 et 27 400 en 2013.

L’étude prospective sur les recrutements en 2016 n’entre pas dans les détails des secteurs d’activité les plus recruteurs dans cette fonction. « Toutefois, les chiffres de recrutements des années précédentes peuvent permettre de dessiner une tendance générale », explique Pierre Lamblin. En 2015, 50 % des recrutements d’ingénieurs étude-recherche  et développement se sont fait le secteur d’activité "Ingénierie – R&D" proprement dit (12 920 recrutements). Ce secteur intègre les activités de conception d'ensemble et assemblage sur site industriel, d’architecture et d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques, recherche-développement scientifique, activités spécialisées de design, et activité des économistes de la construction.

C’est ensuite le secteur des activités juridiques et comptables, conseil et gestion des entreprises, puis le secteur de l’informatique et télécommunication, avec respectivement 2 700 et 2 230 recrutements. Ce sont donc bien ces secteurs de service qui sont les plus recruteurs en ingénieurs d’étude-recherche et développement.

Dans l’industrie, l'électronique, la mécanique et le transport tirent en avant le recrutement des ingénieurs R&D

Et du côté des secteurs industriels ? Celui des équipements électriques et électroniques est le plus important avec 1 840 recrutements effectués en 2015, soit près de 30 % des recrutements de cadres du secteur ; puis le secteur de la mécanique-métallurgie, avec 1 220 recrutements, soit près de 20 % des recrutements du secteur. « Ces deux secteurs sont traditionnellement de gros recruteurs de cadres R&D », précise Pierre Lamblin. Vient ensuite en troisième position le secteur de l’automobile, aéronautique et autres matériels de transport avec 950 recrutements. Dans ce secteur, la France compte des acteurs importants avec Renault, PSA et Airbus. Au final, les secteurs d’activité dans l’industrie ont recruté près de 5 600 ingénieurs R&D en 2015. « Sous l’effet du couple investissement et croissance, la fonction étude et R&D profite pleinement  du recrutement général des cadres », conclut Pierre Lamblin.

Progression dynamique des dépenses intérieures des entreprises en R&D.

Une analyse qui concorde avec les résultats d'une étude menée par le Service statistique en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche (SIES). Selon cette étude, les dépenses intérieures des entreprises s'établissaient à 31,5 milliards d'euros en 2014, soit une hausse de 2,3 % en volume par rapport à 2013. En 2014, les entreprises implantées en France employaient 251 300 personnes en équivalent temps plein (ETP) dans des activités de R&D (+0,3 % par rapport à 2013). Les effectifs de chercheurs avaient progressé, comme les années précédentes, de manière plus dynamique (+1,2 % en 2014)  que l'ensemble des personnels de R&D.

 

 Des entreprises qui recrutent en R&D en 2016 
  • Décathlon recrute 35 personnes en R&D (30 CDI et 5 CDD), avec des compétences demandées en Méthode industrielle Textile, Chaussure, Semelle, CAO Moule injection, Fil, Bonneterie
  • Orange recrute 70 ingénieurs et chercheurs en R&D (30 en CDI et 40 en CDD), dotés d’une forte expertise technique sur les nouvelles technologies (big data, développement logiciel, virtualisation, sécurité) pour le développement de nouveaux produits.
  • Le groupe Bouygues a 21 postes à pourvoir en CDI et 13 postes à pourvoir en CDD, en R&D. Développeurs, ingénieurs, chef de projets sont recherchés dans plusieurs domaines d’expertise : matériaux de construction, réalité virtuelle : BIM, maquette numérique, impression 3D, ouvrages souterrains, smart building : performance énergétique, bâtiment connecté, immotique.
  • EDF a 50 postes à pourvoir en R&D (CDI), pour lesquels l’énergéticien recherche des ingénieurs chercheurs en électrotechnique, data sciences, efficacité énergétique, mécanique, cybersécurité, neutronique, etc…), ainsi que des techniciens de recherche (mesures physiques et génie de procédés).
  • Alcoa (pour Aluminium Company of America), troisisème plus grand producteur d’aluminium au monde, recrute un ingénieur de recherche, un ingénieur calculs, et un ingénieur éco-conception en R&D.
  • Sage, multinationale britannique éditrice de logiciels, recrute un poste en CDI en R&D
  • JCDecaux recrute dix personnes en R&D (CDI) : ingénieur industrialisation, ingénieur études, responsable études électriques, ingénieur études thermiques produits, etc.
  • Saint-Gobain recrute 30 personnes en R&D (29 en CDI, 1 en CDD) dans différentes spécialités : ingénieur mécanique, vibration, accoustique / développement chimie des matériaux / synthèse formulation liants / Docteurs-ingénieurs chimie des matériaux polymères et composite / Ingénieur de recherche mécanique des matériaux / ingénieur développement électronique / Simulation / Laboratoire / chef de projet innovation ...
  • La start-up Sentryo, spécialisée dans la cybersécurité, recrute sept informaticiens en CDI en R&D : des data Scientist, développeurs informatiques, et chercheurs sur la cybersécurité.
  • Mécathem, spécialisé dans la conception, l’installation et la fabrication de lignes de panification recherche 5 CDI et 1 CDD pour différents postes : Ingénieur mécanique, Ingénieur informatique industriel, Ingénieur Thermique, Dessinateurs mécaniques, mécanicien prototype.
  • La start-up Talentsoft spécialisée dans les logiciels de gestion des ressources humaines recrute 30 personnes en CDI : Manager R&D, Leader Technique, Chief Software Architect , Database Administrator , Ingénieurs de développement , Senior Web Developer , intgénieurs supports.
  • Alten, un des leaders mondiaux de l’ingénierie en technologies a une campagne de recrutements de 2 700 ingénieurs en 2016. La société exprime le besoin d’ingénieurs d’étude et développement logiciel applicatif, Ingénieurs en électronique embarquée, Ingénieurs en systèmes avioniques, Ingénieurs en sécurité, Ingénieurs expérimentés avec une spécialisation sectorielle

 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Des étudiants ingénieurs de la filière Systèmes robotiques interactifs (SRI) de l'école d'ingénieurs[…]

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Fil d'Intelligence Technologique

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Dossiers

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Plus d'articles