Nous suivre Industrie Techno

Qui sera ingénieur de l'année 2006 ?

Franck Barnu

Sujets relatifs :

,
Parmi ces dix-neuf nominés, six recevront le Prix de l'Ingénieur de l'année, le 13 décembre prochain...

Il y a quelques années, Industrie et Technologies a effectué un sondage auprès du grand public. Question : « Quels grands ingénieurs pouvez-vous citer ? » Réponses : « André Citroën, Louis Renault, Gustave Eiffel et... Bill Gates ! » À croire qu'à part William Gates III, qui n'est même pas ingénieur, personne n'a rien réalisé d'important en technologie depuis plus d'un siècle !

Qu'à cela ne tienne. Des ingénieurs qui ont à leur actif de formidables réalisations, il n'en manque pas en France. Industrie et Technologies est bien décidé à les faire connaître et à faire reconnaître leur travail. Voilà, en bref, ce qui nous a conduits à créer le Prix des Ingénieurs de l'année (PIA pour les intimes), avec L'Usine Nouvelle, notre confrère préféré (nous appartenons au même groupe) et le CNISF (Conseil national des ingénieurs et des scientifiques de France).

Le PIA en est à sa troisième édition. Ci-contre, vous pouvez découvrir les dix-neuf nominés encore en lice. Une belle pléiade. Ils ont été sévèrement sélectionnés. Au départ, il n'y avait, en effet, pas moins de 150 dossiers de candidature. Un tri drastique, effectué par des experts, n'en a gardé que 47. Et c'est ensuite un grand jury - des responsables de R&D de grands groupes, des représentants du ministère de l'Industrie, du CNISF, de l'Académie des technologies... - qui a retenu, après d'âpres discussions, les dix-neuf restants. N'en garder plus qu'un par catégorie est un véritable crève-coeur.

Il ne faut pas oublier le 7e prix, l'ingénieur distingué "pour son oeuvre". Comme les Nobel, il est choisi, lui, par un collège d'experts du CNISF et des deux magazines organisateurs du PIA. Pour mémoire, le PIA 2004 avait distingué Michel Virlogeux, auteur de nombreux ouvrages d'art, dont le viaduc de Millau. L'édition 2005 avait élu Jean-Frédéric Clerc, du CEA-Léti, père de multiples innovations, depuis les écrans plats jusqu'aux biopuces. Comme quoi, il y a au moins deux autres noms à citer que Renault ou Citroën...

Des projets ou des réalisations remarquables

Question pour 2006 : verra-t-on cette année une femme distinguée par le PIA ? Ce serait la première "ingénieure de l'année". Les deux candidates encore en course ont de sérieux atouts. L'une, Christine Deneuvillers, a développé chez Colas un bitume incorporant des matières naturelles. Elle concourt logiquement dans la catégorie "développement durable". L'autre, Silham El Kasmi, a mis au point pour Lapeyre un procédé de traitement du bois qui confère au banal pin de nos forêts des propriétés de résistance aux intempéries exeptionnelles (voir I&T n° 879 page 74). Âgée de 30 ans, elle figure dans la catégorie "début prometteur".

Cela dit, rien n'est gagné d'avance car, dans chaque catégorie, la concurrence est sévère. Tous les projets ou réalisations sont remarquables. Ainsi, donneriez-vous le prix "pour un projet" à Patrice Gaillard, qui a mis au point une unité de production industrielle de nanotubes, à Didier Landaud, qui a développé un superbe procédé de fabrication de blocs de silicium, ou à Jean-Bernard Datry, responsable de la restauration du Grand Palais à Paris ?

Réponses à ces questions le 13 décembre prochain, lors de la remise des prix. Elle aura lieu en présence de François Loos. Qui est mieux placé que lui pour le faire ? Ministre délégué à l'Industrie, il est lui-même ingénieur.

PRIX DES INGÉNIEURS DE L'ANNÉE LE RENDEZ-VOUS DU MOIS DE DÉCEMBRE

Le Prix des Ingénieurs de l'année est organisé depuis 2004 par Industrie et Technologies, L'Usine Nouvelle et le CNISF (Conseil national des ingénieurs et des scientifiques de France). Il distingue des ingénieurs, ou des équipes d'ingénieurs français ou étrangers, travaillant pour des entreprises françaises. Placé sous le haut patronage du ministère de l'Industrie, il est réalisé en partenariat avec Alten, Arcelor, le réseau CTI, l'INPI, PriceWaterhouseCoopers et Siemens. 7 prix sont décernés Prix de l'Ingénieur de l'année pour : > l'innovation > le développement durable > un projet industriel > un entrepreneur > la science > un début prometteur > son oeuvre La remise des prix 2006 aura lieu le 13 décembre prochain.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0883

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dassault Systèmes rapproche l'ingénierie et la production

Dassault Systèmes rapproche l'ingénierie et la production

Le spécialiste du PLM pourra, en entrant dans le capital d'Intercim, gérer en temps réel les échanges entre les deux communautés.Dassault Systèmes,[…]

L'informatique "verte" à l'heure des économies

L'informatique "verte" à l'heure des économies

Le papier électronique prend des couleurs

Le papier électronique prend des couleurs

Quand l'environnement stimule l'innovation

Quand l'environnement stimule l'innovation

Plus d'articles