Nous suivre Industrie Techno

Quelle biomasse pour le futur ?

Industrie et  Technologies
Le projet VégA vise à identifier des espèces végétales et des systèmes de production qui répondent aux demandes des nouvelles filières énergétiques et de la chimie et qui soient compatibles avec des objectifs de développement durable.


Nombre d'experts estiment que la biomasse sera au cÅ“ur de nombreux développements dans de multiples secteurs : biocarburants ; chimie du végétal ; combustion directe pour la production d'énergie ; biomatériaux... Encore faut-il savoir ce que les industriels de ces secteurs attendent de la biomasse et quelles devront être ses caractéristiques.

C'est pourquoi l'ANR (Agence nationale de la recherche) a lancé un appel à projets pour la création d'un Atelier de Réflexion Prospective sur le thème : Quels végétaux pour la biomasse du futur ? C'est dans ce contexte que sera financé le projet VégA : Quels végétaux et quels systèmes de production durables pour la biomasse dans l'avenir ?, qui est coordonné par l'INRA (Institut national de recherches agronomiques) avec l'IFP (Institut français du pétrole) et le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement).

L'atelier de réflexion prospective VégA, d'une durée de 2 ans, produira un état de l'art directement utilisable par les acteurs publics et privés et proposera des pistes de recherche. Il a aussi pour objectif de créer une plate-forme largement ouverte de réflexion et de partage des connaissances.

Identifier les bonnes espèces et pratiques

Sa finalité est d'identifier des espèces végétales, plantes annuelles ou pérennes ou micro-algues, et des systèmes de production qui répondent aux demandes des nouvelles filières énergétiques et de la chimie, et qui soient compatibles avec des objectifs de durabilité, en tenant compte de tous les intrants et des bilans écologiques complets. Toutes les formes de valorisation de la biomasse seront envisagées.

Cet atelier s'inscrit dans un contexte mondial dominé par trois défis majeurs : la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ; l'élaboration de produits de substitution aux hydrocarbures fossiles et la disponibilité limitée des ressources naturelles renouvelables. Il est également motivé par une volonté de développement d'une "bio-agro-industrie" et d'amélioration de l'indépendance énergétique.

La valeur ajoutée de VégA, résidera dans :

- l'ampleur et la qualité du vivier d'experts mobilisé (plus de 150) qui rassemble des spécialistes en :biologie ; biotechnologies végétales et microbiennes ; physico-chimie ; génie des procédés ; qualité et utilisation des produits ; conception et évaluation des systèmes de production ; écologie et analyse des cycles de vie ; sciences économiques et sociales.
- la diversité des 20 partenaires rassemblés : établissements publics de recherche et établissements d'enseignement supérieur ; fédérations professionnelles ; industriels et associations ; R&D agricole et forestière ; filières produisant de la biomasse ; entreprises semencières ; producteurs d'énergie et industries chimiques ; protection de l'environnement.
- la prise en compte, d'une part, des productions métropolitaines et tropicales et, d'autre part, d'une vision mondiale des productions de biomasses végétales à utilisation énergétique ou pouvant alimenter la chimie industrielle.
- son ouverture, par la mise en place d'outils collaboratifs, d'un site Web et d'un système de gestion des connaissances et par l'organisation de trois assemblées générales largement ouvertes.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus sur les partenaires, cliquez ici

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Les composites au défi de l'économie circulaire

Dossiers

Éco-conception : Les composites au défi de l'économie circulaire

Les matériaux composites sont de plus en plus utilisés par l’industrie. Ils pourraient générer quelque[…]

Un nouvel aimant organométallique léger et puissant

Fil d'Intelligence Technologique

Un nouvel aimant organométallique léger et puissant

[Cahier Technique] Les étonnantes propriétés des matériaux nanoporeux

[Cahier Technique] Les étonnantes propriétés des matériaux nanoporeux

Une peinture plus blanche que blanche pour refroidir les surfaces

Fil d'Intelligence Technologique

Une peinture plus blanche que blanche pour refroidir les surfaces

Plus d'articles