Nous suivre Industrie Techno

Quatre choses à savoir sur la transformation de Google en Alphabet

Quatre choses à savoir sur la transformation de Google en Alphabet

Avec cette réorganisation, Google devient une filiale de la nouvelle holding Alphabet.

© Capture d'écran Alphabet

Larry Page, le cofondateur de Google, a annoncé une vaste refonte de la structure de l’entreprise via la création d’une holding baptisée Alphabet. Celle-ci chapeautera les différentes filiales du groupe, dont Google ! 

Google est mort ! Vive Alphabet ! Le géant de Mountain View a créé la surprise lundi 10 août en annonçant une réorganisation majeure de sa structure. Désormais, il ne faut plus parler de Google Inc, mais de Alphabet Inc. Dans un article en ligne Larry Page, le co-fondateur de Google et désormais CEO d’Alphabet, présente cette nouvelle entité comme une « collection d’entreprises, dont Google est bien sûr la plus grande ».

Réorganiser pour mieux innover

Concrètement, cette réorganisation vise à séparer distinctement les activités historiques de Google des nouveaux projets, de plus en plus nombreux, menés par la firme de Mountain View.

                                       >> Lire aussi notre dossier : Google le boulimique

En effet, décidé, entre autres, à tromper la mort, Google s’est récemment emparé de nouvelles technologies en investissant massivement dans des projets où l’on n’attendait pas nécessairement un moteur de recherche, ni même le géant des technologies numériques qu’il est devenu. Ainsi, Calico, une société de biotechnologies dédiée à ralentir le vieillissement de l’homme, Life Sciences, qui planche sur une lentille intelligente pour les diabétiques, ou encore Google X, laboratoire dédié aux innovations de rupture, relèveront directement de la nouvelle entité Alphabet. Même chose pour la branche investissement Google Ventures, dont 36% des actifs ont été investis dans de jeunes sociétés relevant des sciences de la vie en 2014, contre seulement 6% en 2013. La nouvelle entité Alphabet chapeautera également l’entreprise Nest (thermostats connectés) et le réseau de fibre optique Google Fiber. L’objectif ici est de créer des filiales bien distinctes et autonomes avec à chaque fois une personnalité forte aux manettes pour mieux innover. Une réorganisation qui devrait également apporter une plus grande transparence, vivement demandée par les investisseurs.

                                     >> Lire aussi notre enquête sur les ambitions de Google en matière de santé et ses liens avec le transhumanisme

Un Google « light »

Google, nouvelle filiale d’Alphabet donc, se concentrera quant à elle sur son cœur de métier. C’est-à-dire le moteur de recherche, la publicité en ligne, le système d’exploitation mobile Android , le service de cartographie Google Maps ou encore la plateforme de vidéos YouTube et l’assistant personnel Google Now qui utilise les nouvelles techniques de machine learning.

Sundar Pichai, le nouveau CEO de Google

Chouchou de Larry Page, c’est Sundar Pichai qui sera directement aux manettes de Google. Après un rapide passage chez Applied Materials et McKinsey, cet ingénieur d’origine indienne rejoint Google en 2004. Il grimpe ensuite rapidement les échelons en devenant, entre autres, directeur de Gmail et Google Docs puis responsable d’Android et du navigateur web Google Chrome. Depuis octobre 2014, Sundar Pichai était même devenu officieusement le numéro 2 de l’entreprise après avoir été promu vice-président chargé des produits.

Mais en fait, pourquoi Alphabet ?

A la fin de son article, Larry Page donne quelques détails sur le choix du nom Alphabet : « Nous aimons Alphabet parce que cela signifie une collection de lettres qui représentent une langue, l’une des innovations les plus importantes de l’humanité, et qui, en outre, se trouve au cœur du fonctionnement de notre moteur d’indexation. » Alpha-bet est également un jeu de mots. "Bet", signifie "pari" en anglais tandis que dans la sphère économique alpha désigne l’excédent de performance d’un actif financier comparé à son benchmark. Ce à quoi s’attelle ardemment Google. Pardon, Alphabet. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

A l’occasion de l’Alibaba Cloud Summit, le 25 juillet à Shanghai, la division processeur du géant chinois a[…]

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles