Nous suivre Industrie Techno

Quand Nord suit le soleil

Jean-François Preveraud
Quand Nord suit le soleil

Suivre le soleil au plus près.

© DR

Pour suivre au mieux la course du soleil, Solarpark Rodenäs GmbH retient des motoréducteurs de la société Nord Drive Systems pour positionner les panneaux solaires d’une installation photovoltaïque en Allemagne.

Le rendement énergétique des centrales photovoltaïques est directement tributaire de la bonne orientation des panneaux solaires. Il faut que ceux-ci soient en permanence perpendiculaires aux rayons du soleil. D’où un besoin de motorisation. Celle-ci exige de solides motoréducteurs d’entraînement pour positionner et arrimer fermement les panneaux solaires de façon à pallier les effets de vents violents.

Les blocs d’entraînement communément proposés recourent à des dispositifs de freinage classiques et nécessitent des réchauffeurs pour ne pas souffrir du gel. Ce sont des composants coûteux à l’achat et en maintenance qui sont, par ailleurs, gourmands en énergie.

Solarpark Rodenäs GmbH, un spécialiste allemand des systèmes d’arrimage pour panneaux solaires, vient de retenir les moteurs d’entrainement proposés par Nord Drive Systems pour motoriser et arrimer solidement les panneaux solaires d’une centrale photovoltaïque de 2 MW située dans le nord de l’Allemagne.

C’est la solution proposée par Nord qui répondait au mieux au cahier des charges en matière de résistance aux intempéries, de précision, de rendement énergétique et d’économie.

Augmenter le rendement de 25 à 30 %

La gestion du suivi du soleil est calculée quotidiennement à partir de la collecte de données au lever et au coucher du soleil Au lever du soleil, les panneaux s’orientent à l’Est afin de suivre la course du soleil tout au long de la journée. Toutes les 15 minutes, les moteurs d’entraînement sont activés par une impulsion de l’unité de gestion centrale pour suivre le soleil sur quatre degrés d’angle avant de se couper à nouveau. Du fait de ce suivi, ces collecteurs solaires procurent un rendement de 25 à 30 % plus élevé que des collecteurs fixes. 


                                  

                                                Orienter et arrimer solidement

Grâce à une superficie de 16 m² chacun, les panneaux offrent une importante prise aux vents de la mer du Nord. Les blocs d’entraînement des séries modulaires universelles de Nord, qui couplent deux blocs à vis sans fin, maintiennent les panneaux dans la bonne position, sans freins supplémentaires. Ils positionnent les panneaux avec une grande précision, en les arrimant solidement pour résister à des vents violents dépassant souvent force 10.

Plus de 700 moteurs d’entraînement ont été installés sur ce site. Ils sont doublement protégés des conditions météorologiques difficiles régnant en mer du Nord, par un carénage monobloc et à une laque spéciale anticorrosion. La fiabilité est assurée y compris aux températures en-dessous de zéro, grâce à un lubrifiant de synthèse hautes performances qui réduit par ailleurs la maintenance.

Jean-François Prevéraud
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

Créé en 1988 à Toulouse, le Critt Mécanique & Composites (Centre régional d'innovation et de transfert de[…]

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Fil d'Intelligence Technologique

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

« Il faut cultiver le rêve pour innover », Philippe Pernod (IEMN)

L'innovation dans la peau

« Il faut cultiver le rêve pour innover », Philippe Pernod (IEMN)

Plus d'articles