Nous suivre Industrie Techno

abonné

Quand les machines ouvrent l'oeil

ANNE ROYER

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Hier onéreux, donc réservés à certains secteurs, les systèmes de vision industrielle se démocratisent. Les fabricants s'attachent à optimiser les performances des capteurs et des caméras et à proposer des produits au paramétrage plus simple et plus intuitif. Dans le même temps, la vision 3D s'impose comme une technologie d'avenir.

Auparavant plutôt réservée à l'industrie automobile car très onéreuse, la vision industrielle s'est largement démocratisée sur les chaînes de production. « Aujourd'hui, il n'existe plus une seule usine en France où il n'y a pas de vision, observe Xavier Savin, président du groupe Vision au sein du Symop (Syndicat des machines et technologies de production) et dirigeant du groupe Visionic, spécialiste de l'intégration de solutions de vision. Les constructeurs et intégrateurs de systèmes de vision industrielle proposent aujourd'hui une large palette de solutions, pour tous les budgets et tous les besoins. Et profitent du fait que le marché est tiré à la hausse par le boom de l'identification, notamment dans les domaines médical, alimentaire ou vinicole. « Il s'agit de protéger le marché de la contrefaçon et de garantir la traçabilité des produits, explique Olivier Maillot. Les fabricants ont besoin de mettre leurs clients en confiance. » Les leaders de la vision industrielle observent enfin un développement significatif du contrôle de conformité : « Il y a de plus en plus de contrôle qualité. Plus en France, d'ailleurs, que pour les productions délocalisées. On constate une légère tendance à la relocalisation. Et la qualité du made in France doit être irréprochable. »

Une résolution toujours plus forte pour le contrôle qualité

Pour répondre à ces nouveaux besoins, les fabricants de capteurs et de caméras de vision s'attachent à améliorer sans cesse les performances, notamment pour suivre la mise en place de lignes de production à hautes cadences. Ce qui implique de développer des algorithmes de traitement d'images rapides et fiables. « C'est une course à la puissance, constate Xavier Savin. Les grands progrès se font principalement sur les vitesses de transmission des caméras, qui offrent une résolution toujours meilleure, pour des détections plus fines. »

La tendance n'est pas nouvelle, mais s'accentue depuis quelques années. Afin de détecter des défauts de plus en plus petits, il est nécessaire d'augmenter toujours plus la résolution de produits standards comme les capteurs et caméras de vision, essentiellement destinés à l'identification et au contrôle qualité ou de conformité. Et puisque l'un ne va pas sans l'autre, il faut aussi perfectionner les technologies de transfert de données. La caméra VNP-29MC, développée par le sud-coréen Vieworks offre ainsi une résolution très élevée de 260 mégapixels. Auparavant réservée aux milieux scientifiques, sa technologie permet, en micromécanique par exemple, de vérifier les dimensions de pièces utilisées dans l'horlogerie ou l'électronique.

Quel que soit le secteur industriel concerné, la facilité d'utilisation est devenue un autre critère majeur. « Les produits sont toujours plus faciles à utiliser, à paramétrer, à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0962

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Plus d'articles