Nous suivre Industrie Techno

Quand le téléviseur se passe complètement... de câble

Sujets relatifs :

,
Quand le téléviseur se passe  complètement... de câble

Cette télévision de Haier ne comporte aucun cordon de raccordement, ni pour le signal audio-vidéo ni pour l'énergie.

© REUTERS ; D.R.

DÉVELOPPEMENT Les industriels cherchent à supprimer le câble d'alimentation. De quoi libérer le poste télé des contraintes d'installation dans le salon, comme le promettent les prototypes de Sony ou Haier.

Imaginez que votre téléviseur n'ait plus besoin de câbles ni pour la réception du signal audio-vidéo ni pour l'alimentation électrique. Vous pourrez alors le placer n'importe où indépendamment de la source vidéo et des prises électriques : fini les câbles qui pendouillent ! Cette perspective technologique, synonyme de liberté d'installation, pourrait devenir bientôt une réalité. Sony a joué l'éclaireur en présentant en avant-première du dernier Ceatec, le grand salon de l'électronique au Japon, en octobre 2009, un prototype de téléviseur LCD de 22 pouces totalement affranchi des câbles. Le chinois Haier fait monter les enchères en dévoilant au CES, le salon de l'électronique grand public, à Las Vegas, en janvier dernier, un poste similaire de 32 pouces.

Transmission d'énergie sans fil par résonance magnétique

Pour la transmission sans compression du signal audiovisuel du tuner ou de la platine Blu-ray vers l'écran plat, il existe déjà sur le marché deux alternatives radio au fil : WirelessHD à 60 GHz et WHDI à 5 GHz. Une troisième est en cours de développement sous le nom WiGig dans la bande des 60 GHz. Des téléviseurs mettant en oeuvre ces technologies sont déjà commercialisés par Panasonic, Sony, Sharp ou LG. L'objectif maintenant est de supprimer également le cordon d'alimentation.

Si l'induction magnétique est connue depuis longtemps pour la transmission d'énergie électrique sur des petites distances, c'est la résonance magnétique qui semble aujourd'hui plus prometteuse. Développée par WiTricity, une spin-off du MIT, elle étend la portée de transmission en accordant l'émetteur et le récepteur sur une fréquence de résonance élevée de l'ordre de quelques dizaines de mégahertz. Sur leurs prototypes, Sony et Haier l'utilisent avec des fréquences de résonance de l'ordre de 10 MHz. La puissance transmise atteint 60 W pour Sony et 100 W pour Haier sur une distance de 1 m. La transmission du signal audio-vidéo utilise le standard WHDI.

Reste la question d'efficacité énergétique. La transmission d'énergie sans fil se traduit souvent par d'importantes pertes. Sony indique un rendement de 60 à 80 % sur 50 cm. Autre problème : les effets des ondes électromagnétiques sur la santé. Mais cela, c'est une autre histoire.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0919

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles