Nous suivre Industrie Techno

Quand la technologie épouse l'écologie...

THOMAS BLOSSEVILLE tblosseville@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,
Peut-on être technophile et écologiste ? Oui, à en croire ce livre, à condition de ne pas sombrer dans le scientisme. OGM, climat, ondes Wi-Fi... Face à la multiplication des polémiques technico-écologiques, Corinne Lepage et Jean-François Bouvet s'attaquent à ce qu'ils considèrent comme des contre-vérités des lobbies. Une manière d'alimenter les débats en distinguant innovation et progrès technologiques.

Non, sans OGM, la planète ne mourra pas de faim. Non, aucune solution n'existe pour les déchets radioactifs en fin de vie. Non, le changement climatique n'est pas d'origine astronomique. Écologiquement engagé, « Sans le nucléaire, on s'éclairerait à la bougie » se veut aussi objectif que rigoureux. Quand la science se heurte à l'environnement, le livre de Corinne Lepage et Jean-François Bouvet entend rétablir quelques vérités. Leur cible : l'idée que toute avancée scientifique est forcément bienfaisante.

Ne les accusez pas d'être opposés au développement technologique. « Beaucoup d'innovations, comme Internet ou l'utilisation de l'énergie solaire, sont bénéfiques pour la planète », tient à rappeler Jean-François Bouvet. Mais d'autres, selon les deux auteurs, le sont moins. Des OGM aux biocarburants, en passant par les ondes électromagnétiques, ils ont décrypté dix-huit idées reçues sur des polémiques scientifiques. « Nous traversons une période sans précédent. Aux contre-vérités colportées par les lobbies, s'ajoutent désormais de nouvelles formes de scientisme, voire la négation d'évidences par certains scientifiques. Probablement pour exister dans les médias », s'insurge Jean-François Bouvet. Dans sa ligne de mire, des personnalités comme Claude Allègre qui « accumule, volontairement ou non, un nombre surprenant d'erreurs dans son discours ».

Dans une société de surinformation, le public ne sait plus qui croire. Dans l'opinion, ce sont les slogans les plus réducteurs, frôlant la désinformation, qui s'imposent le plus souvent. Sur ce constat, Corinne Lepage et Jean-François Bouvet ont réalisé un travail de documentation, qu'ils compilent dans ce livre à destination du citoyen. L'idée court que les OGM réduisent la pollution ? « Une étude de novembre 2009 réalisée par l'ancien directeur du bureau de l'agriculture de l'Académie des sciences américaine montre, au contraire, que leur arrivée a augmenté l'usage de pesticides », corrige Jean-François Bouvet. Le nucléaire s'affiche comme une énergie propre ? « Les chiffres de Greenpeace et d'EdF concordent : même en fonctionnement normal, une centrale rejette des éléments radioactifs dans l'eau et l'atmosphère », poursuit-il.

L'ouvrage ne mettra certainement pas fin aux polémiques écologico-scientifiques. Mais il a au moins trois mérites. D'abord il fournit des arguments aux débats. « Depuis treize ans, les gains de productivité dus aux OGM, pour le soja et le maïs, sont nuls ou quasi nuls. » Ensuite, il place citoyens, chercheurs, ingénieurs et industriels face à l'un des principaux défis du XXIe siècle : apprendre à maîtriser le développement technologique. Enfin, il invite à réfléchir sur l'utilisation du principe de précaution, un outil encore incompris et mal maîtrisé. Autant de sujets polémiques dont on n'a pas fini de débattre.

CE SONT LES SLOGANS LES PLUS RÉDUCTEURS, FRÔLANT LA DÉSINFORMATION, QUI S'IMPOSENT LE PLUS SOUVENT.

CORINNE LEPAGE DÉPUTÉE EUROPÉENNE

Ministre de l'Environnement de 1995 à 1997, elle est aujourd'hui vice-présidente de la commission environnement du parlement européen. Elle a fondé le Criigen, une association d'experts sur le génie génétique.

JEAN-FRANÇOIS BOUVET BIOLOGISTE

Ancien chercheur en neurobiologie, il est aujourd'hui professeur de chaire supérieure en classe préparatoire aux grandes écoles. Il est membre du comité scientifique de la structure de réflexion Terre Démocrate et du conseil scientifique de l'Institut Jane Goodall sur la préservation des territoires des grands singes.

LE LIVRE

SANS LE NUCLÉAIRE, ON S'ÉCLAIRERAIT À LA BOUGIE Et autres tartes à la crème du discours technoscientifique - Corinne Lepage et Jean-François Bouvet Édition du Seuil 127 pages, 12 euros

ET AUSSI

L'imposteur, c'est lui. Réponse à Claude Allègre C'est un livre sans concession contre Claude Allègre et son discours sur le changement climatique. Sylvestre Huet, journaliste à Libération, se pose en défenseur de la communauté de chercheurs accusés de complot par l'ex-ministre de la Recherche.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0922

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La créativité à la chaîne

La créativité à la chaîne

Pleins phares sur la créativité industrialisée. Pour systématiser la mise sur le marché de biens innovants, les industriels devraient s'inspirer de[…]

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Errare tecnologicum est

Errare tecnologicum est

Faut-il manipuler le climat ?

Faut-il manipuler le climat ?

Plus d'articles