Nous suivre Industrie Techno

Quand l’éclairage Oled devient souple

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Quand l’éclairage Oled devient souple

Osram a développé des bandes d’éclairage Oled souples offrant un rendement lumineux de 32 lm/W présenté comme un record. En route vers l’intégration de l’éclairage dans des supports flexibles.

Demain, l’éclairage pourra-t-il se dissimuler dans des rideaux, des toiles ou des vêtements ? Avec le résultat obtenu par Osram, cette perspective n’est plus une utopie. Le spécialiste allemand a réussi à développer des bandes d’éclairage aussi souples que le papier. Le rendement lumineux atteindrait en labo 32 lm /W, ce qui est présenté comme un record.

Le secret de l’innovation réside dans la conception d'électrodes spéciales. Le substrat est formé par une feuille en alliage d'acier d'une épaisseur d'environ 100 micromètres, aussi mince qu'une feuille de papier. Contrairement aux panneaux Oled rigides sur verre, la lumière est diffusée uniquement à la face supérieure. La feuille d’acier constitue un substrat opaque.

Dans les panneaux d’éclairage Oled rigides, Osram a récemment obtenu un rendement lumineux de 87 lm /W, tandis que les Japonais Panasonic et Idemitsu ont atteint en labo 130 lm/W.

Les résultats d’Osram ont été atteints dans le cadre du projet de recherche TOPAS 2012. Soutenu par le Ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche, ce projet vise un rendement lumineux de 100 lm/W pour les panneaux d’éclairage Oled rigides en 2012

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Lors du « Forum 5i », événement annuel met en lumière les innovations phares de la région[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles