Nous suivre Industrie Techno

Qarnot Computing rend la maison intelligente avec des radiateurs-ordinateurs

Qarnot Computing rend la maison intelligente avec des radiateurs-ordinateurs

Q.rad

© D.R.

Pourquoi elle ? Les besoins en calcul informatique ne font que croître. Dans ce contexte, la solution de Qarnot permet de décarbonner le calcul tout en offrant une solution concrète pour rendre intelligent les appartements.

Date de naissance : 2010

Lieu de naissance : Paris (75), incubateur Télécom Paristech

Fondateur : Paul Benoit

Secteur d’activité : Calcul informatique

Paul Benoit, polytechnicien et ingénieur en informatique a créé Qarnot Computing après s’être rendu compte que ses nombreux ordinateurs lui permettaient d'être au chaud sans avoir besoin de se chauffer par ailleurs. Fort de ce constat, il propose des "radiateurs-ordinateurs" dont la chaleur émise lorsqu’ils fonctionnent est exploitée pour le chauffage résidentiel. Selon les besoins en chauffage des résidents qui sont équipés, plus ou moins de puissance de calcul est mise en œuvre par les radiateurs Q.rad de 500 W qui abritent chacun trois processeurs Intel core i7. Qarnot en vend une partie (30 % de la capacité totale du parc) à des entreprises telles que des banques ou des spécialistes de l’animation 3D. Le reste, lorsque le parc fonctionne au-delà de 30 %, est  notamment donné à l’Université UPMC, pour des recherches contre la mucoviscidose.

En 2016, au WMC, Qarnot Computing a optimisé son offre en présentant la version smart de son radiateur. Le système intègre des capteurs de température, pression de l’air, présence des composés organiques volatils (COV), taux de CO2, humidité, détecteur infrarouge, niveau sonore, luminosité, etc.  « Notre idée est de combiner plusieurs capteurs pour créer de l’intelligence. Avec par exemple un détecteur de présence infrarouge avec un capteur de CO2, on a des résultats de présence dans la pièce assez rigoureux », détaille Paul Benoit. Un tel système intelligent permettra d’allumer ou d’éteindre une lumière lorsqu’une présence est détectée ou non dans la pièce, de point d’accès Wi-Fi, de chargeur sans fil par induction magnétique ou encore d’enceinte musicale Bluetooth. Conscient que les industriels ont aussi besoin de plus en plus de capteurs, nécéssitant des puissances de calcul locales, l’ingénieur dit travailler sur des versions centralisées de 5 et 10 kW à leur intention.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Une modification génétique des bactéries de type Escheria coli (E.coli) leur permettant de produire des hydrocarbures volatils[…]

Le Nobel de Chimie 2019 met à l'honneur les pionniers du lithium-ion

Le Nobel de Chimie 2019 met à l'honneur les pionniers du lithium-ion

Face aux GAFA,  PME et grands groupes misent sur les collaborations pour accélérer sur la smart city

Face aux GAFA, PME et grands groupes misent sur les collaborations pour accélérer sur la smart city

À défaut de biocarburants, les micro-algues prolifèrent pour d’autres industries

À défaut de biocarburants, les micro-algues prolifèrent pour d’autres industries

Plus d'articles