Nous suivre Industrie Techno

PTC poursuit sur sa lancée

Industrie et  Technologies
Croissance soutenue, nombreux nouveaux contrats, nouveau modèle de distribution notamment à destination des PME, alors qu'il présente les résultats de son 1er trimestre, PTC voit son avenir en rose.


PTC avait annoncé, il y a 4 ans, qu'il ferait 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2008. « Ce sera chose faite et peut-être même en 2007, affirme Dick Harrison, President & CEO. Nous devrions réaliser un chiffre d'affaires de 950 millions de dollars, il suffirait d'une petite acquisition pour que nous atteignions notre objectif dès cette année... ». L'éditeur vient d'annoncer les résultats du 1er trimestre de son exercice fiscal 2007 : 221,7 millions de dollars, en croissance de 15 % par rapport au 1er trimestre 2006. Le bénéfice net quant à lui a été multiplié par deux pour atteindre 15,2 millions de dollars.

En ce qui concerne les acquisitions, PTC ne fait pas mystère de sa volonté d'élargir sa gamme de produits pour en faire une sorte de suite Office de la production et dispose pour cela d'une réserve de 183 millions de dollars de cash. Sur un marché qui est loin d'en avoir fini avec la consolidation, l'éditeur s'avoue intéressé par des technologies dans la gestion de portfolios et de projets, la gestion des spécifications et tout ce qui concerne l'après-vente des produits fabriqués, notamment la documentation de maintenance.

En 2006, PTC a enregistré une croissance de 26 % de ses ventes de licences. L'éditeur signe de nombreux contrats pour l'ensemble de ses produits. Il se félicite notamment des succès de Cadds 5 en Asie, où il est en train de signer d'importants contrats avec les chantiers navals des différents pays et surtout de Chine. Pour Windchill et Pro/Engineer, PTC est très content d'avoir signé avec Dell. Venu à PTC pour remplacer son application Agile par Windchill, le constructeur informatique s'est aussi laissé séduire par Pro/Engineer. D'ici à 3 ans, il devrait compter quelque 20.000 postes équipés de l'un ou l'autre des logiciels PTC.

L'éditeur a également peaufiné son modèle de distribution. Si les grands comptes (plus de 250 M$) restent adressés en ventes directes, soit géographiques, soit par segment vertical, les PME bénéficient désormais d'un réseau de 250 revendeurs de "solutions" et non plus seulement de "produits". Cela se traduit par une meilleure formation des revendeurs afin qu'ils maîtrisent l'implémentation et l'intégration des différents produits. PTC veut accorder plus d'importance aux PME qui représentent 95 % de sa base clientèle (42 000 entreprises sur 44 000 clients), mais seulement 20 % de son revenu.

D'ailleurs l'éditeur teste actuellement avec l'université allemande RWTH de Aachen la mise à disposition de Windchill en mode ASP. « Ce mode convient très bien aux PME, affirme Dick Harrison. Nous comptons déjà une centaine de clients et nous incitons nos revendeurs à promouvoir ces solutions qui pourraient nous rapporter quelque 10 millions de dollars d'ici à 3 ans ».

De notre envoyée spéciale au PTC User Forum

Sophy Caulier

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles