Nous suivre Industrie Techno

PSCHITT.

Sujets relatifs :

Toyota, le héraut des automobiles hybrides, a rendu les armes. S'il continue à - bien- vendre sa Prius, son écurie de Formule 1, elle, a jugé le SREC inutile et coûteux. Elle a décidé de ne plus installer sur ses bolides le système de récupération d'énergie cinétique (SREC ou KERS en anglais). Ce système hybride, qui transforme l'énergie habituellement perdue en chaleur dans les freins en énergie électrique, est bien trop coûteux pour l'écurie. Selon Flavio Briatore, le patron de Renault F1, plus de 20 millions d'euros auraient été dépensés pour son développement... sans qu'aucun gain tangible n'ait pu être mesuré sur la piste. Au contraire ! Les deux premières écuries du championnat (Brawn GP et Red Bull) n'utilisent pas le SREC. Las, Renault et BMW ont décidé de se passer de l'hybride pour les prochaines courses, tout comme Toyota, le chef de clan des frondeurs anti-hybrides. C'est la Prius qui va être contente!

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0912

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ÉCOLEAU

ÉCOLEAU

Pour économiser l'eau, une drôle d'idée consisterait à vous doucher habillé. Le système WashIt, imaginé par des étudiants en design turcs, fusionne[…]

ESPION

ESPION

LA PENSÉE DU MOIS

LA PENSÉE DU MOIS

Des cartes graphiques virtualisées

Des cartes graphiques virtualisées

Plus d'articles