Nous suivre Industrie Techno

PSA aura son hybride plug-in essence en 2020, selon Carlos Tavares

Séverine Fontaine

Mis à jour le 04/07/2014 à 12h24

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

PSA aura son hybride plug-in essence en 2020, selon Carlos Tavares

© DR

Invité jeudi 3 juillet de l'Automobile Business Club organisé par l’Usine Nouvelle à Paris, le patron de PSA Peugeot-Citroën, Carlos Tavares, a fait quelques annonces en matière d'innovations technologiques. Voiture autonome, motorisations, investissements R&D... voici la feuille de route tracée par l'ancien "boss" de Renault.

Carlos Tavares vient d’achever sa tournée des sites industriels du groupe. Invité lors de l'Automobile Business Club, organisé par LUsine Nouvelle jeudi 3 juillet à Paris, le nouveau patron de PSA Peugeot-Citroën a présenté son plan de route pour mener à bien le redressement du groupe. Dans cette «roadmap», les services R&D sont évidemment sollicités pour mettre en place, ce que Carlos Tavares appelle, la « frugalité ingénieuse ». Dans son plan de redressement « Back in the Race », il prévoit un plan de réduction de gammes, passant de 45 à 26 véhicules à l’horizon 2022. Le groupe se concentrera sur une gamme plus compacte de voitures, ce qui lui permettra d’optimiser l’investissement en R&D. « Si je réduis le nombre de véhicules de 45 à 26, j’économise des montants significatifs que je peux allouer ailleurs », explique Carlos Tavares. Concrètement, cela veut dire que les ingénieurs de PSA vont devoir apprendre à travailler différemment. Il souhaite notamment que les modèles de chacun des trois marques (Citroën, DS et Peugeot) soient d'emblée pensés comme des voitures mondiales. «La nouvelle DS6 WR que venons de lancer en Chine ne respecte pas la réglementation européenne, nous ne pouvons donc pas la vendre en Europe, ce que je regrette car je pense qu'elle aurait connu un certain succès sur ces marchés», argumente le patron.

UN MOTEUR HYBRIDE-ESSENCE EN 2020 AU PLUS TARD

Carlos Tavares, qui a rappelé que son groupe investissait 7 à 8 % de son chiffre d’affaires en R&D chaque année, a également livré les grandes lignes de sa stratégie moteur. La technologie Hybrid Air, présentée l'an dernier, est une des innovations qui permettront au groupe de répondre aux enjeux de réduction des émissions de CO2. Le projet a fait la preuve de son concept mais PSA chercher des partenaires, avec l'équipementier Bosch, pour réduire son coût de fabrication. Aujourd'hui, cette technologie est trop chère pour être embarquée sur des véhicules particuliers. «Nous recherchons des partenaires pour pouvoir partager l’investissement de cette technologie», a confié le patron.

 

L'explication du concept Hybrid Air en vidéo :

 

Le patron de PSA, qui est resté discret sur le potentiel de l'hybride-diesel, a annoncé que ses équipes étaient en train de développer une motorisation "plug-in hybride essence". Elle devrait arriver sur le marché d’ici quatre à cinq ans.

Concernant la voiture autonome, Carlos Tavares affirme que le groupe PSA travaille sur le concept. « Les premières étapes du modèle seront visibles d’ici 2020-2022 ». Avant de préciser : « La voiture autonome, ce n’est pas quelque chose que j’estime essentielle, même si elle apporte un certain confort. »

 

Compétitivité, outil industriel, Hybrid Air... Carlos Tavares répond à L'Usine Nouvelle

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des plates-formes aux concept cars, l'électrique s'impose

Des plates-formes aux concept cars, l'électrique s'impose

L’électrique a été la grande vedette du salon de Francfort, qui s’est tenu du 12 au 22 septembre.[…]

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Plus d'articles