Nous suivre Industrie Techno

PSA : 1 000 personnes aux études en Chine

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
PSA : 1 000 personnes aux études en Chine

Le CTC dispose de 80 % des compétences nécessaires au développement d'un nouveau véhicule

© Pierre-Olivier Rouaud

L’Usine Nouvelle a interviewé en exclusivité Pierre-Frédéric Lebelle, directeur du centre technique de PSA à Shanghai. Celui-ci détaille le rôle, les moyens et les objectifs de ce bureau d’études qui va concevoir un nouveau modèle par marque et par an dès l’année prochaine.

Notre confrère Pierre-Olivier Rouaud de l’Usine Nouvelle a rencontré à Shanghai Pierre-Frédéric Lebelle, le directeur du China Tech Center du groupe PSA Peugeot Citroën. Il a évoqué avec lui la montée en puissance du groupe en matière de conception de véhicules en Chine.

Créé avec 10 ingénieurs en 2008, le CTC compte maintenant 700 personnes dont 10 % d’expatriés et devrait atteindre rapidement les 1 000 personnes. Il intègre notamment un bureau de style de 50 designers divisé en deux studios l'un pour la marque Peugeot et l’autre pour les marques Citroën et DS. Ils ont d’ailleurs déjà conçu intégralement deux concepts-car : Peugeot SXC un crossover à motorisation hybride et Citroën Metropolis, une berline haut de gamme sur la base de la plate-forme Citroën C6 et Peugeot 407.

Le CTC disposera bientôt ici de 80 % des compétences nécessaires pour concevoir des modèles complets adaptés au marché chinois. L’objectif est de développer un véhicule par an et par marque, ce qui sera le cas dès l'an prochain avec au moins trois lancement prévus.

La suite de cette interview exclusive sur le site de notre confrère, en cliquant ici.

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles