Nous suivre Industrie Techno

Prosopopée : quand l'art numérique donne vie aux objets

Gérard Quévrin, Muriel de Vericourt

Sujets relatifs :

Prosopopée : quand l'art numérique donne vie aux objets

© Quentin Chevrier / Art2M pour Arcadi Île-de-France

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et vous propose de découvrir les travaux de ceux, ingénieurs, plasticiens, techniciens, sculpteurs, designers, architectes ou simples bricoleurs qui explorent les frontières entre art et technologie. L'exposition Prosopopée, actuellement présentée au Centquatre dans le cadre de la biennale internationale des arts numériques Nemo, propose précisément de découvrir ou de redécouvrir des oeuvres qui donnent vie aux objets grâce à la technologie.

C'est à une véritable déferlante d'objets situés à l'intersection du monde de l'art et de celui de la technologie que l'on peut assister jusqu'à ce 31 janvier au Centquatre. Le lieu dédié à l'art contemporain héberge l'exposition Prosopopée , dans le cadre du festival dédié aux arts numériques Nemo. Que se passerait-il si les objets prenaient vie? C'est la question à laquelle se propose de répondre l'exposition, qui tire son nom d'une figure de style consistant à faire parler un objet. On peut notamment retrouver une sculpture cinétique de Samuel St-Aubin ou encore l'installation évocatrice du Big Data Mécaniques discursives, de Frédéric Penelle et Yannick Jacquet.

Némo, biennale internationale des arts numériques - Paris / Ile-de-France from Arcadi IDF on Vimeo.
 

 
 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles