Nous suivre Industrie Techno

Projet M.I.L.

Jean-François Preveraud

Muses SAS, Induct et le LIVIC (IFSTTAR) ont regroupé leurs compétences et savoir-faire afin de créer le groupement M.I.L. dans le cadre de l’appel à projet du Conseil Général des Yvelines : Véhicule intelligent - Ville du futur.

Ces trois organisations ont appris à se connaître au travers de leur appartenance à Mov’éo et de leurs travaux communs avec le Conseil Général des Yvelines.

Le projet porté par M.I.L. a pour enjeu de développer des fonctions indispensables à l’efficience d’un service d’auto-partage :
 

• ‘‘Un valet de parking’’ qui permet de :
- Gagner de la place (optimisation de l’emploi des parkings) pour l’exploitant ;
- Gagner du temps pour le conducteur ;
- Optimiser la gestion de la recharge (induction) en fonction du besoin des véhicules ;
- Gagner en simplicité dans l’utilisation du service qui favorisera l’acceptation du ‘‘service de mobilité / propriété’’.
 

• ‘‘Une Mise en convoi automatisée de véhicules’’ qui permet de :
- Réduire le coût du rééquilibrage des stations d’auto-partage ;
- Optimiser des coûts d’exploitation du transport collectif en zone peu dense par des services de transport modulable.
 

A propos des partenaires :

Muses : née en novembre 2009 Muses conçoit, développe, assemble et commercialise les véhicules Mooville à usages urbains pour la livraison de marchandises (le dernier kilomètre), ainsi que pour le petit transport de personnes.

Induct : Avec ses 25 salariés Induct est une société de recherche et développement qui vise depuis sa création en 2004 à apporter des solutions de mobilité urbaine, intelligentes et durables.
La valeur ajoutée d’ Induct est principalement portée par son expertise en applications logicielles, en télématique, systèmes de télécommunications mobiles, en véhicules électriques, en robotique appliquée aux véhicules automobiles, et en système de transfert d’énergie sans contact.

IFSTTAR/LIVIC : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux, au travers du Laboratoire sur les Interactions Véhicules- Infrastructure-Conducteurs.
Ce laboratoire s'est construit sur un constat : la majorité des accidents résultent d'une défaillance du conducteur. Dès lors, le LIVIC s'est fixé pour mission de développer et d'évaluer les systèmes d'assistance à la conduite permettant de pallier ces défaillances.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Pour sa nouvelle Zoé, Renault utilise un tissu produit à partir de matériaux recyclés. Le résultat d'un[…]

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles