Nous suivre Industrie Techno

Programmeur libre

> Il intégre des solutions informatiques à base de composants ?open source?.

Si le logiciel libre, ou ?open source? - car son contenu est gratuit, ouvert à tous, modifiable par tous - est né hors modèle commercial, il s'est depuis octroyé une niche confortable : les gros projets Linux partent en flèche depuis quelques mois.
À gros trait, il y a deux métiers du Libre :
les communautés informelles de programmeurs, qui s'attellent à un projet commun, et les professionnels dont le métier est l'intégration de systèmes à partir de composants libres.
Pour le premier cas de figure, citons le projet ERP5 (gestion industrielle intégrée) qu'orchestre Jean- Paul Smets, par ailleurs vice-président de l'Aful
(Association francophone de Linux etdu logiciel libre) et cofondateur d'EuroLinux. Intégrateur de logiciels libres, c'est le métier d'Open Wide, spin-off du groupe Thales dont le directeur technique est Pierre Ficheux, un des artisans de GNU, ancêtre de Linux. Ou de la SSLL (Société de services en logiciels libres) Linagora, fondée par Alexandre Zapolsky et Michel Maudet. Tous ces spécialistes considèrent à demi-mot que le monde du ?Libre? attire à lui la crème des programmeurs.
Ainsi, Jean-Paul Smets explique: «La spécificité du Libre tient au foisonnement des équipes de développeurs... Je connais 400 entreprises européennes du Libre, c'est dire qu'il doit en exister trois mille. Et l'on trouve aujourd'hui 50000 logiciels open source...» C'est dire que Mr. Open est avant tout un extraordinaire défricheur, assidu des forums de discussion, familier des communautés de projets...


Autonome avant tout


Ici, la grande qualité requise, c'est l'autonomie. « Peu de documentation, pas de hot line... Il faut ?entrer? dans le produit pour le connaître. » Et savoir  travailler de façon collaborative car toutes les équipes de programmeurs sont internationales. Jean-Paul Smets précise : «Dans le choix d'un logiciel, la question n'est pas :

A noter

L'architecte produit doit faire preuve

> D'une forte curiosité technique

> D'une maîtrise des NTIC et des outils d'informatique industrielle
?Quelle entreprise édite ce produit ? mais quel programmeur l'a codé ? »
Le spécialiste du Libre est aussi un tacticien «capable de décider combien de temps va prendre l'ajout de telle fonctionnalité et s'il faut la développer ou plutôt chercher un module équivalent sur le Net ». Pierre Ficheux renchérit : «La difficulté est de bien choisir, donc connaître, les composants qu'on intègre. Savoir comment et à quel prix ils vont s'interfacer. La transparence du milieu nous aide. » Car, dans le Libre, pas - ou peu - de langue de bois. Tout se sait.

Thierry Mahé 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles