Nous suivre Industrie Techno

Profem va étudier la durabilité des élastomères

Jean-François Preveraud
Profem va étudier la durabilité des élastomères

Mieux connaitre l'impact de la fabrication sur la durée de vie des composants en élastomère.

© DR

L’ENSTA Bretagne va piloter un projet de recherche qui vient d’être labellisé par l’ANR visant à étudier l’influence des procédés de production sur la durée de vie en fatigue des pièces automobiles en matériaux élastomères.

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) vient d’annoncer la labellisation et le financement de PROFEM, un projet de recherche sur la durabilité des matériaux élastomères porté par l’ENSTA Bretagne.

On constate que les élastomères, comme tous les matériaux, s’endommagent progressivement en service. Pour les chercheurs, cette fatigue tient beaucoup à leur procédé d’obtention. Le projet PROFEM entend améliorer la compréhension de l’influence du procédé de fabrication sur la microstructure de ces matériaux et leur tenue en fatigue. Pour cela, il associe des mesures physiques de la microstructure à des mesures thermomécaniques.

Son ambition est de pouvoir faire dialoguer les différentes échelles pertinentes : de la compréhension des mécanismes élémentaires, aux scénarios d’endommagement et jusqu’au dimensionnement des structures, en se basant sur des outils de caractérisation physiques et thermomécaniques et sur différentes approches de modélisation. Les résultats escomptés serviront à optimiser la fabrication et le dimensionnement en fatigue de pièces, dont la qualité pour la sécurité des automobiles est essentielle (amortisseurs de chocs et de vibrations pour le châssis, le bloc moteur, la ligne d’échappement, etc.).

Rappelons que l’ENSTA Bretagne est très impliqué dans le monde automobile puisqu’en 3e année, l’élève ingénieur a le choix entre 7 options dont 4 d’entre elles constituent des profils qui intéressent l’automobile : sous l’angle de la conception mécanique (Architecture de Véhicules ; Modélisation) ; ou sous l’angle de la conception des systèmes embarqués (Electronique et Signal ; Informatique et Automatique).

En complément de ses formations d’ingénieurs, l’ENSTA Bretagne propose aussi avec les Universités de Prague et d’Arnhem, un programme européen unique : le Master Automotive Engineering.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ensta-bretagne.fr/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles