Nous suivre Industrie Techno

Profem va étudier la durabilité des élastomères

Jean-François Preveraud
Profem va étudier la durabilité des élastomères

Mieux connaitre l'impact de la fabrication sur la durée de vie des composants en élastomère.

© DR

L’ENSTA Bretagne va piloter un projet de recherche qui vient d’être labellisé par l’ANR visant à étudier l’influence des procédés de production sur la durée de vie en fatigue des pièces automobiles en matériaux élastomères.

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) vient d’annoncer la labellisation et le financement de PROFEM, un projet de recherche sur la durabilité des matériaux élastomères porté par l’ENSTA Bretagne.

On constate que les élastomères, comme tous les matériaux, s’endommagent progressivement en service. Pour les chercheurs, cette fatigue tient beaucoup à leur procédé d’obtention. Le projet PROFEM entend améliorer la compréhension de l’influence du procédé de fabrication sur la microstructure de ces matériaux et leur tenue en fatigue. Pour cela, il associe des mesures physiques de la microstructure à des mesures thermomécaniques.

Son ambition est de pouvoir faire dialoguer les différentes échelles pertinentes : de la compréhension des mécanismes élémentaires, aux scénarios d’endommagement et jusqu’au dimensionnement des structures, en se basant sur des outils de caractérisation physiques et thermomécaniques et sur différentes approches de modélisation. Les résultats escomptés serviront à optimiser la fabrication et le dimensionnement en fatigue de pièces, dont la qualité pour la sécurité des automobiles est essentielle (amortisseurs de chocs et de vibrations pour le châssis, le bloc moteur, la ligne d’échappement, etc.).

Rappelons que l’ENSTA Bretagne est très impliqué dans le monde automobile puisqu’en 3e année, l’élève ingénieur a le choix entre 7 options dont 4 d’entre elles constituent des profils qui intéressent l’automobile : sous l’angle de la conception mécanique (Architecture de Véhicules ; Modélisation) ; ou sous l’angle de la conception des systèmes embarqués (Electronique et Signal ; Informatique et Automatique).

En complément de ses formations d’ingénieurs, l’ENSTA Bretagne propose aussi avec les Universités de Prague et d’Arnhem, un programme européen unique : le Master Automotive Engineering.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ensta-bretagne.fr/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Des chercheurs affiliés à plusieurs universités et instituts chinois ont trouvé un moyen pour diminuer la[…]

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Plus d'articles