Nous suivre Industrie Techno

Production électronique : Le recyclage de produits chimiques gagne en efficacité

Ridha Loukil
Production électronique : Le recyclage de produits chimiques gagne en efficacité

Rendre la production moins polluante

Panasonic a développé un procédé plus efficace de recyclage des agents chimiques utilisés dans la production électronique.Cette technologie permet de récupérer jusqu'à quatre produits chimiques au lieu de deux au maximum aujourd'hui. Et Panasonic l'offre !

La production électronique va devenir plus vertueuse en matière d’environnement. Panasonic vient en effet de développer une technologie plus efficace de recyclage des produits chimiques utilisés dans la production électronique. Et cette technologie n’est pas réservée à un usage interne, elle est mise à la disposition de tout le monde.

La production électronique fait appel à une multitude de produits chimiques. La fabrication de cartes emploie par exemple des solvants de toutes sortes pour décaper ou activer certains éléments du circuit. Ces agents chimiques sont finalement éliminés par nettoyage liquide. Il en résulte des grandes quantités d’effluents industriels à traiter.

La technologie de recyclage de Panasonic s’appuie sur une technique de distillation fractionnée. Elle permet de récupérer de 70 à 95 % des produits chimiques qui peuvent être ensuite réutilisés dans le processus de production. Selon d’industriel japonais, ceci se traduit par une réduction des coûts en usine de 30 % et d’une diminution de l'impact environnemental de 70 %.

Récupérer jusqu'à 4 produits

Les déchets chimiques générés par la production électronique comprennent aussi des métaux lourds, des résines et d’autres impuretés chimiques dissouts dans l’eau en plus des agents chimiques utilisés au départ. Le procédé développé par Panasonic exploite les différents points d'ébullition de ces impuretés pour les séparer par distillation. Alors que les technologies traditionnelles ne peuvent récupérer que deux produits chimiques différents, celle du groupe japonais permet de séparer et de recueillir trois à quatre produits chimiques différents.

L'équipement se compose d'une tour de distillation, d’une pompe de circulation, d’un condensateur, d’un réservoir d'eaux usées, d’une pompe à vide, d'un concentrateur à film tombant, et d’un réservoir de stockage de liquide recyclé. Il s’installe entre la station de traitement des déchets liquides et le dispositif d'alimentation en produits chimiques de l'usine.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les technologies hydrogène d'Energy Observer en route vers l'industrialisation

Les technologies hydrogène d'Energy Observer en route vers l'industrialisation

La start-up Energy Observer Developments (EODev) a annoncé le 17 septembre vouloir produire des technologies hydrogène chez Eneria,[…]

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Pour bien commencer la semaine, AstraZeneca reprend l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, AstraZeneca reprend l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19

Plan de relance : le détail de la « Stratégie hydrogène française »

Plan de relance : le détail de la « Stratégie hydrogène française »

Plus d'articles