Nous suivre Industrie Techno

Production d'hydrogène : l'éthanol remplace l'eau

Clément Cygler
Production d'hydrogène : l'éthanol remplace l'eau

Obtenu à partir de déchets forestiers ou agricoles, l'éthanol peut diminuer les coûts de production d'hydrogène.

© DR

Une équipe de scientifique a développé un procédé qui produit de l’hydrogène grâce à de l’éthanol et du soleil. Une solution efficace et peu onéreuse pour l’alimentation en gaz des piles à combustibles.

Nécessaire pour le fonctionnement d’une pile à combustible, l’hydrogène, utilisé sous forme de dihydrogène (H2), peut être produit à partir d’énergies renouvelables. Jusqu’ici, sa synthèse à partir d’énergie solaire employait de l’eau comme matière première. Mais, ce type de technologie coûteuse présente des rendements très bas.

Des chercheurs de l’ Université Polytechnique de Catalogne (Espagne) ont donc conçu un nouveau procédé capable de produire de l’H2 à partir d’éthanol et de lumière solaire.

Mis au point par l’équipe catalane, ce nouveau photocatalyseur est constitué d’un semi-conducteur en dioxyde de titane, sous une forme minérale différente de celle utilisée pour l’eau et présentant surtout un taux de conversion deux fois supérieur. Ce substrat est ensuite recouvert de nanoparticules d'or, bien meilleur marché que les métaux nobles nécessaire à l’hydrolyse de l'eau (platine, ruthénium, rhodium). Cette réduction des coûts permet d’améliorer la compétitivité de l’électricité produite par une pile à combustible. De plus, contrairement aux autres procédés, cette poudre minérale catalytique peut fonctionner à température et pression ambiante ce qui diminue également le coût énergétique.

Au niveau du rendement, les chercheurs ont obtenu jusqu'à cinq litres de dihydrogène par kilogramme de catalyseur et par minute. Leur prochain objectif est de concevoir des réacteurs optimisés pour un usage domestique et à plus grande échelle, afin de promouvoir l'hydrogène en tant qu'alternative aux combustibles fossiles et surtout comme vecteur d'énergie stockable.

Clément Cygler
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Géochimiste spécialiste de l'hydrogène dit naturel, présent dans le sous-sol, Alain Prinzhofer est aussi directeur[…]

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Plus d'articles