Nous suivre Industrie Techno

Prodction d'hydrogène avec un rendement exceptionnel

T. M.

Sujets relatifs :

, ,
UN PROCÉDÉ THERMOCHIMIQUE, complexe mais très efficace, suppléera l'électrolyse, d'ici vingt ans.

Trois équipes - américaine, japonaise et française - défrichent indépendamment une voie futuriste (horizon 2020) mais très prometteuse pour la production industrielle d'hydrogène. Dont celle animée au CEA-Saclay par Xavier Vitart, directeur du département de physicochimie.

Il s'agit d'un procédé alternatif à l'électrolyse de l'eau, de nature thermochimique, dit cycle "iode-soufre". Xavier Vitart explique : « Le rendement de l'électrolyse est limité à un peu plus de 20 %, même avec des réacteurs membranaires et à très haute température. » Le procédé thermochimique affiche, lui, un rendement théorique de 50 %. Il s'effectue en deux temps. On fait d'abord réagir du dioxyde de soufre (SO2) et de l'iode (I2) en excès d'eau. On obtient ainsi de l'acide sulfurique (H2SO4) et de l'acide iodhydrique (HI), lesquels ont la bonne idée de ne pas se mélanger.

On récupère ensuite les deux acides, qui, après distillation, libèrent de l'oxygène côté acide sulfurique, et de l'hydrogène côté acide iodhydrique. Les deux autres produits de la réaction (SO2 et I2) sont renvoyés à la case départ.

« La distillation de l'acide iodhydrique, très corrosif, s'opère à 850 °C, poursuit Xavier Vitart. Dans ces conditions extrêmes, on ne dispose d'aucune donnée expérimentale ! Les modèles que nous élaborons reposent sur des extrapolations. De plus, il y a le risque que des réactions parasites n'empoisonnent la réaction principale. Mais, d'ici à trois ans, nous aurons une excellente idée de la faisabilité du procédé. »

S'il se confirme que l'hydrogène est bien le carburant du XXIe siècle, alors sa production industrielle pourrait s'adosser aux réacteurs nucléaires dont le déploiement se ferait vers 2020-2030.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0866

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Le projet Bashycat permet de récupérer les métaux contenus dans les catalyseurs des raffineries et des centrales thermiques.Qui dit combustion[…]

01/04/2009 | ENVIRONNEMENTInnovations
Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

ÉNERGIE

ÉNERGIE

Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

Plus d'articles