Nous suivre Industrie Techno

Processeurs : l'Intel Poulson bat le Power 7 d'IBM

Ridha Loukil
Processeurs : l'Intel Poulson bat le Power 7 d'IBM

Processeur Itanium Tukwilla à 4 coeurs de traitement

La nouvelle version de l’Itanium, qu’Intel vient de dévoiler, réunit 8 cœurs de traitement et plus de 3 milliards de transistors sur la même puce.

Le processeur Itanium d’Intel, dédié aux supercalculateurs et serveurs haut de gamme, va t-il l’emporter sur le Power 7 d’IBM en devenant le processeur le plus puissant du monde ? C’est probable.

Selon le site d’information électronique EETimes, la version Poulson double le nombre le nombre de cœurs, huit, et le nombre d'instructions en pipeline, 12. Le nombre de transistors intégrés dans la puce atteint le record de 3,1 milliards, contre environ 2 milliards jusqu’ici. L’information a été communiquée par Intel en ouverture de la conférence ISSCC, l’événement scientifique de référence dans le domaine des circuits intégrés, qui se déroule actuellement à San Francisco, aux Etats-Unis, du 20 au 24 février 2011.

Développé au départ par  Hewlett-Packard, Itanium est à l’origine un processeur à architecture RISC, par opposition à l’architecture traditionnelle CISC des processeurs x86 d’Intel et d’AMD. Mais depuis la version Tukwilla, lancée il y a un an, il est devenu proche des processeurs Xeon d’Intel dédiées aux serveurs.

Si Tukwilla est fabriqué en gravure de 65 nm, le Poulson fera l’impasse sur le procédé de 45 nm (actuellement le plus utilisé pour les processeurs) pour bénéficier de la gravure de 32 nm, actuellement la plus fine dans ce domaine. Bien qu’il soit plus puissant que son prédecesseur, il tient dans une puce de 588 mm², soit 20 % plus petite.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Jumeaux numériques : trois défis à relever pour instaurer le dialogue entre réel et virtuel

Jumeaux numériques : trois défis à relever pour instaurer le dialogue entre réel et virtuel

L’association NAFEMS dédiée à la simulation et aux modèles numériques tient les 23 et 24 mars un[…]

L’apprentissage auto-supervisé, futur du deep learning appliqué à l’image chez Facebook AI Research

L’apprentissage auto-supervisé, futur du deep learning appliqué à l’image chez Facebook AI Research

Véhicules autonomes : EasyMile prend la tête d'un projet européen sur les véhicules lourds

Véhicules autonomes : EasyMile prend la tête d'un projet européen sur les véhicules lourds

Cybersécurité des véhicules connectés : SystemX fait le bilan du projet SCA et prolonge ses recherches

Cybersécurité des véhicules connectés : SystemX fait le bilan du projet SCA et prolonge ses recherches

Plus d'articles