Nous suivre Industrie Techno

Prix Fibre de l’innovation : des prix express

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Prix Fibre de l’innovation : des prix express

Philippe Brégi, président d'Opticsvalley et les deux lauréats 2009 du Prix Fibre de l'Innovation.

© DR

Des prix attribués de manière originale par le public après une présentation des projets en 2 minutes chrono.

La remise des prix de la 2e édition du Prix Fibre de l’Innovation s’est déroulée, la semaine dernière, dans le cadre de la manifestation organisée à l’occasion des 10 ans d’Opticsvalley.

Les 9 candidats nominés, tous représentants d’une entreprise ou d’un laboratoire membre de l’association Opticsvalley, ont présenté leur innovation devant 200 spectateurs invités, en 2 minutes chrono.

Le public a ensuite désigné un lauréat dans la catégorie ‘‘Industrie’’ et un dans la catégorie ‘‘Recherche’’ par vote secret à partir des deux critères indissociables dans ce prix : la pertinence de l’innovation et la qualité de la présentation.

Dans la catégorie ‘‘Industrie’’, c’est Florent Deux, de la société Polytec qui a remporté les suffrages pour la présentation du vibromètre laser ultra-haute fréquence UHF-120.

Les autres nominés de cette catégorie étaient :
 

  • Serge Cuesta, d’Activnetworks, qui a présenté BoostEdge, une solution innovante pour accélérer, sécuriser et assurer la disponibilité des applications et sites Web : réduction du temps d’affichage des pages Web et du volume de données échangées ; sécurisations des échanges ; installation simplifiée à la clé, etc. ;
     
  • Mark Zacharria, d’Imagine Eyes, qui a présenté le rtx1, une caméra de fond de l’œil à optique adaptative, qui permet de visualiser in vivo les microstructures de la rétine telles des cônes, des fibres nerveuses et des capillaires, lesquelles ont été jusqu’alors invisibles aux dispositifs cliniques ;
     
  • Dominique Guenaux, d’Orfidée, qui a présenté une solution de géolocalisation en intérieur pour des biens et des personnes, via l’utilisation de la technologie Zigbee pour les capteurs mobiles et les bornes fixes, associés à des algorithmes performants.


Dans la catégorie ‘‘Recherche’’, c’est Marion Franc, du projet de création d’entreprise Pulse de l’Institut d’Optique Graduate School, qui a été désignée lauréate pour la station d’usinage laser pour les nanotechnologies.

Les autres nominés de cette catégorie étaient :
 

  • Thu-Hoa Tran-Thi, du CEA-CNRS, qui a présenté les capteurs de polluants toxiques qui, présents dans l’air intérieur, sont repérés et mesurés grâce à des pastilles transparentes qui se colorent ;
     
  • Christian Choque Cortez de l’INRIA, qui a présenté Fraclab, un logiciel en Open Source pour le traitement des signaux et des images dont l’interface a été pensée pour une plus grande facilité d’utilisation. Son ambition est de devenir un standard du marché ;
     
  • Alain Bosseboeuf, de l’Institut d’Electronique Fondamentale, qui a présenté une mesure rapide et automatisée de profil 3D avec une résolution verticale sub-nanométrique de MEMS couplée à des mesures de vibrations, de cartographie d’épaisseur, de réflectivité spectrale ;
     
  • Philippe Bouyer, de l’Institut d’Optique Graduate School, qui a présenté une nouvelle génération de senseurs inertiels, au carrefour de technologies de pointe (optique, manipulation des atomes, métrologie). Le challenge est de miniaturiser et simplifier les systèmes.


Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.opticsvalley.org
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers des lasers térahertz haute puissance et portatifs

Fil d'Intelligence Technologique

Vers des lasers térahertz haute puissance et portatifs

Une source térahertz haute puissance, pouvant être transportable, a été mise au point par une équipe de chercheurs[…]

04/11/2020 | Laser
  « Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

« Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

La médaille d'or du CNRS pour l’astrophysicienne Françoise Combes, spécialiste de la dynamique des galaxies

La médaille d'or du CNRS pour l’astrophysicienne Françoise Combes, spécialiste de la dynamique des galaxies

Lancement de la mission Mars 2020

Dossiers

Lancement de la mission Mars 2020

Plus d'articles