Nous suivre Industrie Techno

Priorité à la sécurité

GUIDE RÉALISÉ PAR JEAN-CLAUDE FESTINGER
Priorité à la sécurité

Le joystick est devenu l'organe favori pour la commande de pilotage.

© D.R.

- Les progrès récents des chariots frontaux portent principalement sur les conditions de travail du cariste, tant sur le plan ergonomique, que sur celui de la sécurité.

Le chariot frontal est l'engin polyvalent par excellence. Il se meut tant en extérieur qu'en intérieur (dans les entrepôts, dans les camions), sur tout type de sols, comme sur des rampes, pour déplacer tout type de charges (conteneurs, caisses, palettes) et ce contrairement au chariot de magasinage qui reste en entrepôts sur des sols très plats.

Il reçoit deux types de motorisation : électrique ou thermique. Le développement du moteur électrique asynchrone associé à l'électronique embarquée élaborée est flagrant. L'objectif est d'améliorer le rendement énergétique, d'apporter des économies d'énergie de l'ordre de 15 %, tout en optimisant l'usage de la batterie de façon à en accroître l'autonomie et à réduire les coûts opérationnels. L'arrivée de moteurs électriques étanches IP65 permet d'envisager l'exploitation du chariot électrique en extérieur, en lieu et place du chariot à moteur Diesel.

Chez Nissan, le chariot gaz fait usage de l'injection directe couplée à la gestion électronique de la carburation pour une réduction de consommation d'environ 20 %. Enfin, la motorisation hybride associe moteurs thermiques et électriques de façon à ce que chacun fournisse le meilleur de lui-même dans sa plage de fonctionnement optimale.

Cabine et châssis ne font plus qu'un

La batterie traditionnelle (et bon marché) au plomb va céder la place à de nouveaux accumulateurs hybrides tels que le lithium polymère... voire même à la pile à hydrogène qui fait son apparition dans les prototypes de Toyota.

Le choix d'un frontal, qu'il soit électrique ou thermique, se fera tant sur ses atouts techniques que sur les services apportés par la marque (une prestation globale, un maillage dense des points de service...) du fait de la part croissante de la location dans le secteur de la manutention.

Fiabilité... résistance... Plutôt que de rapporter la cabine sur le châssis du chariot, la cabine et le châssis ne font plus qu'une seule et même pièce : la conception Arche de Fenwick se caractérise ainsi par une structure monobloc et la recherche d'une répartition homogène des efforts entre essieux avant et arrière pour un chariot plus stable. En outre, toujours au niveau de la structure, les silentblocs judicieusement disposés isolent l'opérateur du sol et de la charge et améliorent son confort.

Depuis décembre 2002, tous les chariots élévateurs frontaux doivent être équipés d'un système de sécurité pour éviter que le cariste ne se trouve coincé sous son véhicule en cas de basculement. Mais la pratique montre que la ceinture de sécurité n'est portée que moins de 10 % du temps de présence sur un chariot élévateur.

L'élimination des risques augmente la productivité

Les grands progrès concernent les conditions de travail du cariste, tant sur le plan ergonomique, que sur celui de la sécurité, grâce aux systèmes actifs de sécurité (électronique embarquée, ceinture de sécurité facile à bloquer, harnais mis en position automatiquement, système de retenue en cas de basculement) associés à des systèmes d'aide à la conduite. Les paramètres de fonctionnement du chariot sont automatiquement modifiés (vitesse réduite dans les virages, comme au moment de la levée du mât, suppression des mouvements aggravants) éventuellement selon le profil du cariste, de manière à éliminer le risque de renversement et à piloter les mouvements hydrauliques en évitant les à-coups sur les mâts. Car, l'amélioration de la sécurité et des conditions de travail amènent automatiquement un accroissement de la productivité du cariste.

L'arrivée de la RFID à bord du chariot rend possible son pilotage au travers d'un système de positionnement. Au dernier salon CeMAT à Hanovre, en octobre 2005, Still proposait son LPS (Local Positioning System) au sein de l'entrepôt qui était maillé par un réseau de tags RFID servant, de concert avec le système de gestion d'entrepôt, à localiser le chariot, afin d'appliquer scrupuleusement les règles de conduite, de limiter sa vitesse et d'allumer ses phares dans les zones dangereuses.

Enfin, avec son contrôleur de reconnaissance vocale raccordé par Wi-Fi au chariot Still, TOPsystems a démontré, au salon de Hanovre, la capacité de lui donner des ordres à voix haute et d'accroître autrement la sécurité du cariste.

L'ESSENTIEL

1. Le chariot frontal se veut polyvalent : on le spécialise en y montant des accessoires (fourches, pinces, presseur, éperon...). 2. Sa configuration dépend : - De sa capacité de charge ; - De la source d'énergie : électrique ou thermique ; - Des éléments de sécurité. 3. L'offre met en avant aussi : - La consommation de la motorisation ; - Sa maniabilité ; - Son confort ; - Le service après-vente.

MARCHÉ133 000 chariots à contrepoids C'est le marché européen en 2004.

Il s'en est vendu 18 000 en France, dont 6 900 électriques et 10 900 thermiques alors que de la motorisation gaz connaît une croissance de 5 %. - Un best-seller parmi les frontaux électriques : le petit 3-roues de 700 kg. Pour les thermiques, les meilleures ventes se font autour de 2,5 t, avec une migration vers les 3 t du fait d'un besoin prononcé en accessoires. - Fenwick se présente comme le leader du marché français avec une part de 30 %. - Dans le monde, Toyota serait en pole position, devant Linde (Fenwick, Still, OM Pimespo), Jungheinrich, Nacco Industries (Caterpillar, Mitsubishi) et... nombre de constructeurs chinois.

PORTRAIT-ROBOT DU CHARIOT FRONTAL

- L'équipement porte-charge interchangeable... Un mât triplex pour élever (jusqu'à 8 m) la charge toujours en porte-à-faux... Contrepoids obligé ! - Capacité : 700 kg à 15 t pour les électriques, jusqu'à 55 t pour les thermiques (Diesel ou gaz). - Si la sécurité est vitale, le confort du cariste est essentiel. L'espace dédié au poste de conduite, l'emplacement des commandes... contribuent à l'agrément de la conduite. - Les commandes de pilotage du chariot : leviers hydrauliques, minileviers électriques ou joystick sur l'accoudoir.

LES CRITÈRES DE CHOIXTROIS CARACTÉRISTIQUES À SURVEILLER

Performances - Capacité nominale, hauteur à atteindre. - Déplacement en intérieur ou en extérieur ? Essentiel pour choisir la motorisation. - Nature de la charge (donc de l'accessoire).Confort et sécurité - Condition d'accès au siège, hauteur du plancher, ergonomie du design. Économie - Contrats de progrès visant à minimiser le coût de possession. - Qualité du SAV (full service longue durée).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La logistique s'invite dans la capitale européenne

La logistique s'invite dans la capitale européenne

- Le congrès européen de la logistique se déroule pour la première fois en France, à Strasbourg.Le congrès européen de la logistique est un événement[…]

La mécanique à la fête !

La mécanique à la fête !

DU 19/06 AU 21/09

DU 19/06 AU 21/09

Le génie chimique repousse ses limites

Le génie chimique repousse ses limites

Plus d'articles