Nous suivre Industrie Techno

Presse à sertir haut rendement

Industrie et  Technologies
Pemserter 3000 chez Titanox Industrie


La Pemserter 3000 de Penn Engineering, distribuée en France par Titanox Industrie, est une presse électromécanique à sertir destinée à la pose automatique d'inserts de 2 à 10 mm (écrous, colonnettes, vis, goujons, clips, pions) à partir d'un bol unique standard, quelle que soit la taille de l'insert. Par rapport à un système traditionnel, elle travaille 30 % plus vite et fonctionne sans huile.




Son pilotage servocommandé élimine l'inertie habituelle des systèmes pneumatique ou hydraulique en apportant une régularité de qualité de la pose. Particulièrement efficace pour les pièces en inox, il optimise le déplacement du vérin, afin d'atteindre avec une excellente répétabilité la vitesse et la force (de 1,8 à 71,2 kN) nécessaires à une installation parfaite de l'insert.

Son système de réglage intelligent (ISS) détermine la force à mettre en Å“uvre, en fonction des caractéristiques du sertissage (diamètre de l'insert, nature de la tôle...). Les tâches de l'opérateur sont réduites à la mise en place et au retrait de la pièce à sertir, opérations qu'il effectue en toute sécurité grâce à la vigilance des capteurs optiques du système LightStream. En effet, si la force du vérin ne s'applique pas sur les inserts, la machine s'arrête.

Un écran tactile et seulement 5 touches sont suffisants pour effectuer la programmation en mode intuitif sous Windows. L'opérateur peut aussi suivre, en temps réel sur l'écran, la progression de la pièce en cours de sertissage. Les données de production sont enregistrables et téléchargeables sur PC. De plus, surveillance et dépannage peuvent être réalisés via le réseau Ethernet. Enfin, cette presse est connectable à un robot avec l'interface fournie en standard.

La Pemserter 3000 peut recevoir en option le QX System. C'est un dispositif multi-matrices qui permet d'installer 4 inserts différents codés par couleur sur une même pièce (1 automatiquement, 3 manuellement). La rotation de la tourelle est pilotée par le logiciel ou automatique.




Autre option, le système FLM qui est destiné au contrôle des vis et colonnettes, pour éviter la pose d'inserts de longueurs erronées.

Cette presse nécessite une alimentation en air sous 5 à 6 bar. Elle dispose d'un col de cygne de 61 cm, pour un encombrement de 208 x 92 x 126 cm (H x L x P).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.titanox.net




Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles