Nous suivre Industrie Techno

Présidentielles américaines : le vote électronique est-il fiable ?

Hugo Leroux
Présidentielles américaines : le vote électronique est-il fiable ?

L'électronique prise en défaut

© DR

Les urnes électroniques mobilisées pour le scrutin du 6 novembre ne sont pas à l’abri de dysfonctionnements.  Pour Technology  Review, ce risque pourrait être conséquent dans les états où le vote sera serré.

L’élection présidentielle américaine se jouera dans les fameux "swing states", ces états où une différence de quelques centaines de voix pourrait faire pencher la balance en faveur de Barack Obama ou de Mitt Romney. Problème : certains de ces swing states recourent largement à des machines de vote électronique… qui peuvent "bugger", rapporte Technology Review.

Le magazine américain évoque un rapport du Verified Voting Foundation et de la Rutgers School of Law, selon lequel 1 800 avaries de ce type avaient été signalées lors des élections 2008. Le constat amènerait même les experts en informatique à considérer les technologies de vote électroniques comme… moins fiables que les urnes traditionnelles !

Au-delà des risques logiciels, le véritable talon d’Achille du système est d’ordre pratique : certaines machines ne délivrent aucun reçu papier, pointe Technology Review. Une preuve matérielle qui ferait cruellement défaut en cas de litige, au moment de recompter les voix.

Pour consulter l’article, rendez-vous sur le site de Technology Review.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles